La Turquie appelle à ne pas légitimer l’YPG/PKK au Conseil de sécurité de l’ONU

0

 

La Turquie appelle à ne pas légitimer l’organisation terroriste séparatiste YPG/PKK au Conseil de sécurité de l’ONU.

Selon le chargé d’affaires de la représentation permanente de la Turquie auprès des Nations Unies Rauf Alp Denktaş,  « la Turquie salue les efforts visant à prouver les crimes et violations commis par le PKK, mais n’approuvera aucun acte visant à la reconnaissance ou à légitimation des terroristes par l’ONU ».

Le Conseil de sécurité de l’ONU s’est réuni pour discuter du rapport « Les Conflits armés et les Enfants » établi par le secrétaire général Antonio Guterres, et documentant plus de 24.000 violations, actes de violences et violences sexuelles perpétrés à l’encontre des enfants en 2018 dans les zones de guerre ou de conflits de 20 pays.

Dans son discours prononcé lors de la réunion du conseil, Denktas a affirmé que les découvertes relatées dans le rapport étaient très inquiétantes.

Il a rappelé que les enfants sont les plus affectés de la crise syrienne, tout en précisant que les violations perpétrées par le régime et par le PYD/YPG, branche syrienne de l’organisation terroriste séparatiste PKK, étaient documentées dans le rapport.  

« Nul doute, le PYD/YPG utilise en Syrie les mêmes tactiques que Daesh, al-Qaïda, al-Nosra et les autres organisations terroriste actives. Par conséquent il ne faut pas le dissocier de ces groupes. Il doit être tout autant condamné qu’eux. Le dernier rapport de M. Guterres montre le traitement terrible infligé aux enfants aux mains du PKK » a souligné le chargé d’affaires.

Le rapport indique qu’un grand nombre d’enfants sont retenus par l’YPG en Syrie et privés ainsi de leur liberté. D’après les estimations de la Turquie, le PKK a enlevé 700 enfants, majoritairement des kurdes.

« La Turquie condamne la signature par l’ONU d’un plan d’action avec le terroriste Ferhat Abdi Sahin, alias général Mazloum Abdi, membre de l’organisation terroriste séparatiste PKK et recherché par notice rouge par Interpol. Le PYD/YPG/PKK est une organisation terroriste ayant tué plus de 40.000 personnes et doit par conséquent être traité comme une organisation terroriste. Son existence ni ses actes ne peuvent en cas être légitimés » a martelé Denktas.

 

TRT FR

Users who found this page were searching for:

  • PKK août 2019
Partager cet article? https://turquie2023.com/TLFrK5
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire