Akar: « Concernant la zone sécurisée, les Américains se rapprochent de notre position »

0

Le ministre turc de la Défense, Hulusi Akar, a estimé que les discussions avec la délégation militaire américaine au sujet de la mise en place d’une zone sécurisée dans le nord de la Syrie sont constructives, tout en rappelant que la Turquie agira seule si un accord n’est pas trouvé avec Washington.

Le ministre Akar a fait des déclarations à la presse, mercredi, en marge de la 11ème conférence annuelle des ambassadeurs à Ankara.

Il est revenu sur les discussions en cours avec les Etats-Unis au sujet de la création d’une zone sécurisée dans le nord de la Syrie. Une délégation américaine est à Ankara depuis plusieurs jours pour discuter de la question avec les responsables turcs.

Hulusi Akar a d’abord indiqué que les réunions se poursuivent ce mercredi : « Elles devraient se conclure dans quelques heures ».

« Nous avons constaté avec satisfaction que nos interlocuteurs [américains] se sont rapprochés de nos positions. Les réunions sont constructives et se déroulent dans une atmosphère chaleureuse », a-t-il ajouté.

Le ministre turc a expliqué que la position de la Turquie sur le sujet a été très clairement présentée aux membres de la délégation américaine.

« Notre combat dans la région contre Daech et le YPG se poursuit. Nous voulons poursuivre notre coopération avec les Etats-Unis dans la lutte contre le terrorisme et la mise en place de cette zone sécurisée qui devra avoir une profondeur de 30 à 40 km le long de la frontière turco-syrienne. Les terroristes du YPG devront en sortir et les armes lourdes en leur possession devront être récupérées. Nous attendons de nos partenaires américains qu’ils agissent de manière conforme au statut d’alliés stratégiques », a-t-il rappelé.

Le ministre Akar a souligné une nouvelle fois que la Turquie ne permettra pas la création d’un corridor du terrorisme au sud de ses frontières.

« Dans ce sens, nous voulons agir et travailler avec nos alliés américains (en Syrie). Si cela n’est pas possible, nous ferons le nécessaire, nous l’avons signifié à plusieurs reprises », a-t-il poursuivi, se félicitant de l’évolution positive de la position américaine dans le sens de celle d’Ankara.

« Nos plans sont prêts, nos troupes sont stationnées. Mais nous avons indiqué que nous voulons agir avec les Etats-Unis », a-t-il conclu.AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/PEv3i8
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire