« Le monde gardera-t-il le silence face à un massacre visant les musulmans au Cachemire, comme à Srebrenica? »

0

Le Premier ministre pakistanais, Imran Khan a mis en garde la communauté internationale sur le Cachemire.

Le chef du gouvernement a partagé un message sur Twitter, jeudi, en réaction aux démarches indiennes dans la région de Jammu-et-Cachemire.

« Le monde gardera-t-il le silence face à un massacre visant les musulmans au Cachemire, comme à Srebrenica?, s’est-il demandé. Si la communauté internationale permet cela, je dois la mettre en garde contre les possibles réactions dans le monde musulman, qui pourront aboutir à une radicalisation et des actes de violence. »

Pour Khan, les restrictions visant les musulmans au Cachemire et la présence de soldats supplémentaires relèvent d’un exemple de « purification ethnique envers les musulmans » par le Premier ministre indien, Narendra Modi, dans l’État indien de Gujarat.

Le Pakistan a décidé, mercredi dernier, d’expulser l’ambassadeur indien et de rappeler son ambassadeur à New Delhi dans le cadre de l’abaissement du niveau des relations diplomatiques avec l’Inde et de la suspension des accords commerciaux bilatéraux. Une mesure qui intervient en réaction à l’annulation indienne d’une disposition constitutionnelle mettant fin à la situation actuelle de la province du Cachemire.

La population du Cachemire revendique la séparation de leur province de l’Inde pour faire partie du Pakistan voisin. La province est, depuis l’indépendance de l’Inde et du Pakistan, divisée en deux parties, l’une sous contrôle indien et l’autre sous l’autorité du Pakistan.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/ZrmGZt
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire