Jammu-et-Cachemire : l’armée indienne tue 2 civils

0

L’armée indienne a ouvert le feu sur des civils au niveau de la ligne frontalière du Jammu-et-Cachemire, deux personnes ont été tuées et une troisième blessée. 

Selon un communiqué partagé lundi par le ministère pakistanais des Affaires étrangères, l’armée indienne a tiré sur des civils à proximité des villages de Hot Spring et de Chirikot, au niveau de la ligne frontalière du Jammu-et-Cachemire.

Deux civils ont été tués et un troisième blessé sous les balles des soldats indiens.

Islamabad a notamment indiqué que l’ambassadeur indien a été convoqué au ministère afin de protester contre l’attitude indienne, qualifiée de « menace pour la paix régionale ».

A la suite de la révocation, le 5 août, de l’autonomie de la région du Jammu-et-Cachemire, sous contrôle de l’Inde depuis plus d’un demi-siècle, les tensions avec le Pakistan se sont intensifiées.

Malgré l’assouplissement des certaines restrictions par l’Inde, de nombreux accrochages sont encore signalés.

L’article 370 de la Constitution indienne, qu’à révoqué le gouvernement, permettait au Jammu-et-Cachemire d’élaborer et de mettre en œuvre ses propres politiques, en dehors de certains secteurs clés comme la politique étrangère et la défense. 

Cette décision indienne vise à parachever l’intégration complète de cette région objet de deux conflits armés entre le Pakistan et l’Inde.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/AIhyaO
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire