La Russie empêche l’adoption d’un communiqué du CS appelant la Turquie à stopper l’opération Source de Paix

0

 

La Russie a rejeté un communiqué du Conseil de Sécurité de l’ONU qui appelait entre autres, la Turquie à stopper l’opération Source de Paix lancée dans le nord-est de la Syrie.

Les Etats-Unis ont proposé un communiqué au Conseil de Sécurité appelant la Turquie à stopper l’opération militaire en Syrie et résoudre ses préoccupations de sécurité par voie diplomatique.

La Russie n’a pas autorisé l’adoption de ce communiqué conjoint.

Le projet de texte élaboré par les Etats-Unis et remis aux membres du Conseil de Sécurité de l’ONU défend que les dimensions humanitaires et sécuritaires qu’engendrera l’opération turque sont préoccupantes et celle-ci pourrait nuire aux avancées notées dans la lutte contre l’organisation terroriste Daech.

Le texte précise que les réfugiés syriens doivent retourner volontairement dans leur pays et selon le droit humanitaire international, appelant toutes les parties à protéger les civils et assurer un acheminement sans obstacle, sécurisé et durable d’aides humanitaires.

Le projet de texte met l’accent sur la souveraineté, l’indépendance, l’unité et l’intégrité territoriale de la Syrie et ajoute que la crise en Syrie ne peut être résolue par voie militaire mais par l’application de la résolution 2254 du Conseil de Sécurité.

Le communiqué conjoint proposé par les Etats-Unis est différent de celui d’hier. Le texte d’hier n’appelait pas la Turquie à stopper l’opération Source de Paix.

En outre, le premier texte soulignait que les préoccupations de sécurité de la Turquie sont « légitimes » mais dans le deuxième texte, le mot « légitime » n’apparait pas.

Pour que le Conseil de Sécurité de l’ONU puisse publier un communiqué conjoint, il doit être approuvé à l’unanimité par les 15 membres.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/zcNqPe
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire