Akar : « le PKK/YPG ne peut aucunement représenter nos frères kurdes et syriens »

0

 

Le PKK et le YPG ne peuvent aucunement représenter nos frères kurdes et syriens, a déclaré le ministre turc de la Défense nationale, Hulusi Akar.

Le ministre a prononcé un discours lors du TRT World Forum, lundi à Istanbul.

« Le PKK et le YPG ne peuvent aucunement représenter nos frères kurdes et syriens, tout comme Daech qui ne peut pas représenter les musulmans », a-t-il affirmé, rappelant que le YPG/PKK a tué un nourrisson en Turquie, par des tirs de mortiers effectués depuis le territoire syrien.

M. Akar a précisé que parmi les quatre millions de réfugiés qu’accueille la Turquie, 500 mille sont des Kurdes ayant fui les atrocités perpétrées par le YPG.

« Le YPG a obtenu un soutien matériel important de la part de certains de nos alliés, a-t-il insisté. Chaque arme délivrée au YPG par le biais du PKK, est tournée vers la Turquie, un pays membre de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN). »

M. Akar a conclu que « le seul objectif de l’opération Source de Paix est de défendre nos frontières, d’éliminer le corridor de terrorisme ».

Il a précisé que le retrait des terroristes du YPG/PKK de la zone de sécurité est suivi de près.

« Après que les armes lourdes seront retirées, les positions de l’organisation terroriste seront détruites et les autres conditions seront remplies dans les délais déterminés, l’opération Source de Paix sera achevée » a relevé M. Akar.  

Interrogé par les journalistes concernant l’interruption de l’opération Source de Paix, il a indiqué que face aux actions hostiles, harcèlements et attaques, le droit de légitime défense est toujours valable. 

 

AA avec TRT

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/jUK2ZG
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire