Iran : Un policier tué lors de manifestations contre la hausse du prix du carburant

0

 

Un policier iranien est décédé, dimanche, dans des affrontements avec des hommes armés dans l’ouest de l’Iran, lors de manifestations de protestation contre la décision du gouvernement d’augmenter le prix du carburant, selon l’agence de presse iranienne (IRNA, Officiel).

Un commandant de la police a été blessé dans des affrontements avec « des émeutiers et des voyous » alors qu’il défendait son commissariat contre des assaillants, dans la ville de Kermanshah, samedi, avant de succomber à ses blessures, a déclaré le chef de la police provinciale, Ali Akbar Javidan.

Des manifestations ont éclaté en Iran, depuis vendredi, après que le gouvernement ait imposé un rationnement de l’essence et augmenté les prix du carburant.

Au moins une personne a été tuée et d’autres blessées lors des manifestations.

Les responsables iraniens ont déclaré que la nouvelle politique des carburants, qui a vu les prix augmenter d’au moins 50%, permettra de libérer de l’argent pour aider les pauvres.

Dans le même temps, les autorités iraniennes ont restreint l’accès à Internet dans le pays, a indiqué une source au ministère de l’Information et des Télécommunications, citée par l’agence de presse ISNA.

« L’accès à Internet est limité depuis hier soir et pour les prochaines 24 heures », a déclaré la source sous couvert d’anonymat.

La source a déclaré que la décision avait été prise par le Conseil suprême de sécurité nationale iranien et communiquée aux fournisseurs de services Internet.

L’année dernière, l’Iran a été durement frappé par la réimposition des sanctions américaines, après que Donald Trump ait décidé le retrait de son pays de l’accord nucléaire de 2015 avec Téhéran.

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/Qxt4HH
Share.

About Author