Sénégal / France : les armées ne peuvent vaincre, seules, le terrorisme en Afrique

0

 

Edouard Philippe, Premier ministre français a affirmé lundi que les armées conventionnelles sont incapables de vaincre, à elles seules, le terrorisme en Afrique.

Le Premier ministre français s’exprimait au forum de Dakar sur la paix et la sécurité en Afrique qui s’est ouvert lundi au centre des conférences Abdou Diouf dans la capitale sénégalaise.

« Nos armées conventionnelles ne pourront jamais totalement vaincre l’ennemi que nous combattons ensemble. Elles pourront le faire reculer, parfois le neutraliser mais elles ne pourront pas le faire », a-t-il assuré.

« Les armées peuvent faire beaucoup et elles font beaucoup mais elles ne peuvent résorber les fractures qui alimentent les affrontements communautaires. Elles ne peuvent, à elles seules, garantir la cohésion de notre société, offrir des perspectives qui assemblent et raffermissent le tissu de la cohésion nationale », a poursuivi Philippe, convaincu que la stratégie de lutte contre le terrorisme doit combiner plusieurs aspects.

« Un volet diplomatique, un volet d’aide au développement, un volet de perspectives économiques et sociales », a-t-il énuméré comme autre leviers à allier au volet militaire.

Il a, à ce propos, annoncé l’engagement de la France à augmenter l’aide au développement.

« Le président de la République s’est engagé à augmenter l’aide au développement par la France à 0.55% du revenu national brut d’ici 2020 », a annoncé Philippe sans pour autant donner le montant actuel de cette aide au développement.

« Nous soumettrons au cours de l’année 2020 au parlement français une loi de programmation pour inscrire cet engagement dans le marbre », a relevé le premier ministre français, faisant savoir que cet effort va représenter près de 7 milliards d’euros par an. Une somme dont l’Afrique va être le principal bénéficiaire.

La 6ème édition du forum de Dakar qui porte sur le thème : ‘’paix et sécurité en Afrique : les défis actuels du multilatéralisme’’, a été ouverte sous les auspices du président Macky Sall et de son homologue mauritanien Mohamed Ould Ghazouani et se poursuit jusqu’à mardi.

Près de 450 intervenants participent aux panels et discussion qui ont démarré après la cérémonie d’ouverture.

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/gQqrkU
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire