Israël : Netanyahu accusé de corruption, d’abus de confiance et de fraude

0

 

Le procureur général israélien, Avichai Mandelblit, a mis en examen, jeudi, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, pour corruption, fraude et abus de confiance, dans trois affaires différentes.

Dans la première affaire, connue sous l’appellation de « l’affaire 1000 », impliquant le producteur israélien d’Hollywood, Arnon Milchan – à qui il aurait été demandé d’acheter des articles de luxe pour Netanyahu et sa femme – le Premier ministre israélien a été accusé de fraude et d’abus de confiance.

Dans la seconde affaire, dite « 2000 », qui porte sur un accord sur une couverture médiatique favorable avec Arnon Mozes, éditeur du célèbre quotidien en langue hébraïque Yedioth Ahronoth, Netanyahu a de nouveau été accusé de délit d’abus de confiance et de fraude.

Dans une troisième affaire, dite « 4000 », Netanyahu a été accusé de corruption et d’avoir accordé des faveurs à la société israélienne Bezeq Telecom en échange d’une couverture favorable sur le site Web de la société.

L’acte d’accusation fait de lui le premier chef de gouvernement de l’histoire israélienne à être mis en examen alors qu’il est encore au pouvoir.

Mandelblit va maintenant demander à la Knesset de lever l’immunité de Netanyahu, processus qui peut prendre 30 jours.

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/wQE0ho
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire