Téhéran réagit aux déclarations de l’UE sur les manifestations en Iran

0

 

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Moussevi a réagi aux déclarations des pays de l’UE sur les manifestations contre la hausse des prix de pétrole en Iran.

Sur le site internet officiel du ministère, Moussevi a critiqué l’appel lancé depuis l’Office de la haute représentante de l’UE aux affaires étrangères et à la politique de sécurité, Federica Mogherini.

« Au lieu de soutenir les milieux du mal et s’ingérer dans nos affaires intérieures, l’UE doit rendre des comptes pour ses promesses à l’Iran » a déclaré Moussevi.

Rappelant les manifestations dans les pays de l’UE, le porte-parole iranien a défendu que ces pays doivent d’abord régler leurs propres problèmes et désordres.

« Les pays de l’UE doivent remplir leurs engagements découlant de l’accord nucléaire. Au lieu de verser des larmes de crocodile pour défendre les milieux du mal qui endommagent les biens publics en Iran, l’UE doit rendre des comptes pour son soutien au terrorisme économique des Etats-Unis contre l’Iran » a-t-il poursuivi.

« Les difficultés socio-économiques peuvent se résoudre par le dialogue et non par la violence. Nous appelons les forces iraniennes à éviter les violences et les manifestants à protester pacifiquement » pouvait-on lire dans un communiqué de l’Office de la haute représentante de l’UE aux affaires étrangères et à la politique de sécurité, Federica Mogherini.

« La violence ne peut être approuvée sous aucune forme » soulignait le texte et appelait les responsables iraniens à assurer la libre circulation des informations et l’accès à internet.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/8yRzLC
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire