Réfugiés : l’historien américain William Holt qualifie l’approche occidentale d’hypocrite

0

 

L’historien américain William Holt a émis récemment un avis très critique par rapport à la politique occidentale face à la crise des réfugiés la qualifiant d’« hypocrite ».

Holt qui a réalisé plusieurs recherches dans les domaines de l’immigration et de l’histoire culturelle a, ainsi, déclaré : « Ils ne veulent pas évoquer la souffrance des Turcs et des musulmans à l’échelle internationale alors qu’ils traitent uniquement de la situation des chrétiens ».

Holt a indiqué au correspondant de l’Agence Anadolu qu’il a effectué plusieurs visites en Turquie en déplorant la persécution et les génocides qui ont visé les musulmans les contraignant à immigrer au cours de la guerre russo-ottomane (1877 – 1878).

Dans son dernier livre s’intitulant « La reprise des Balkans et la crise oubliée des réfugiés turcs », Holt a passé en revue les difficultés rencontrées par les Turcs qui ont été contraints d’immigrer au cours de la guerre russo-ottomane.

L’historien américain a assuré que la dimension de l’oppression qui a visé les Turcs à l’époque est encore inconnue, aussi bien au niveau local qu’à l’échelle internationale.

Il a ajouté que « l’Occident reconnait cette situation aux Balkans sans aucune considération pour la souffrance des musulmans » en réaffirmant que « l’Orientalisme et les groupes de pression chrétiens en Occident hostiles à l’Islam et la Turquie sont derrière ce phénomène ».

Holt a rappelé que les réfugiés qui ont afflué vers Istanbul en raison de l’immigration forcée provoquée par la guerre aux Balkans d’il y’a 142 ans ont été abrités dans plusieurs mosquées et écoles.

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/p5X3Ru
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire