Cavusoglu : « Nous n’avons pas acheté les S-400 pour les garder dans des caisses »

0

 

Le chef de la diplomatie Mevlut Cavusoglu a affirmé que la Turquie n’a garanti à aucun pays qu’elle n’installerait pas ou n’utiliserait pas son système de défense antiaérienne S-400.

Lors d’un point de presse au préalable de la réunion du groupe parlementaire de l’AK Parti, Cavusoglu a évalué les déclarations des Etats-Unis concernant les tests à Ankara des S-400.

« Nous n’avons garanti à aucun pays que nous n’installerons pas ou n’utiliserons pas les S-400. Nous avons acheté un système de défense antiaérienne parce que nous en avons besoin » a indiqué le ministre turc.

Il a rappelé que l’Italie, les Pays-Bas et l’Allemagne ont retiré leur système de défense antiaérienne en Turquie en 2013.

« Nous avons acheté les S-400 parce que nous en avons besoin. Peut-on acheter un système de défense antiaérienne pour le garder dans des caisses ? Notre président a dit clairement aux Etats-Unis que nous n’avons pas eu un tel engagement. Il n’est pas question d’avoir un tel engagement » a assuré Cavusoglu.

Le chef de la diplomatie est également revenu sur la proposition faite par la Turquie pour fonder une commission en vue d’étudier les préoccupations techniques des Etats-Unis au sujet des S-400, précisant que celle-ci (cette proposition) était toujours valable.

« Nous souhaitons que les experts de l’OTAN participent à cette recherche » a-t-il ajouté.

Il a conclu en soulignant que la Turquie ne prendra pas une décision ou ne la changera pas selon les désirs d’autres pays.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/CANmqK
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire