Sarkozy: « La civilisation européenne, occidentale, est en déclin »

0

 

Pour l’ancien président français, Nicolas Sarkozy, la civilisation européenne et occidentale est en déclin.

Sarkozy s’exprimait, mercredi, lors d’un forum en compagnie d’étudiants à Madrid en Espagne.

L’ancien chef du gouvernement espagnol, José Maria Aznar, lui aussi de droite comme Sarkozy, était également intervenant lors de la manifestation.

Tous deux considèrent que l’Europe est en déclin et qu’elle « n’est plus le centre du monde », appelant les partis démocrates et conservateurs à agir et ne plus seulement observer.

Pour l’ancien président français, la crise que traverse l’Europe est le fruit des « idéologies politiques vieillissantes ».

« Je suis un Européen convaincu, a déclaré Nicolas Sarkozy. Mais il faut arrêter de parler de l’Europe des années 70. Parler de fédéralisme n’a plus aucun sens. Quelle Europe est possible à 27 pays ? Moi, je vois 4 Europe différentes. Celle de Schengen, celle de l’Euro, celle de la Défense et celle de l’Union. Je crois qu’il n’y a pas d’égalité et qu’elle n’est pas souhaitée, je crois aux différences. Il faut penser l’Europe de demain et sortir du passé. »

Selon lui, l’Europe d’aujourd’hui essaie de contenter tout le monde, à cause des pressions des réseaux sociaux.

« La résolution des problèmes à l’échelle mondiale nécessite du leadership. Mais aujourd’hui, dans nos sociétés, le leadership est présenté comme une chose illégitime. Le monde change à une très grande vitesse, mais nos leaders attendent le point de vue de tout le monde, même des plus petites associations, avant d’agir. Ce n’est pas ça la démocratie », a-t-il encore assuré.

Concernant l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis, Nicolas Sarkozy a estimé que c’est un événement très révélateur au sujet de la société américaine.

« J’aime une Amérique forte et qui montre le chemin, mais cette puissance ne peut s’obtenir que par des tweets. Trump n’est pas la cause de la décadence de l’Occident, mais en est son symptôme », a-t-il encore affirmé.

De son côté, l’ancien Premier ministre espagnol, Aznar, a expliqué que sans l’OTAN, l’UE ne peut pas faire face, toute seule, aux défis que sont le Brexit, la Russie, le terrorisme et la cyber-sécurité.

« 30 ans après la chute du mur de Berlin, le système libéral est remis en question. Sans l’OTAN, il n’y a aucun sens à ce que l’Europe crée sa propre force de défense. Le mieux c’est de reconstruire et restructurer l’OTAN », a-t-il déclaré.

Pour Aznar et Sarkozy, les conservateurs et démocrates-libéraux ont perdu la bataille en Europe, estimant que le Brexit est une « folie et un événement dramatique contre l’Histoire ».

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/QUR6rd
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire