Cavusoglu: l’UE n’a pas respecté sa parole donnée à la Macédoine du Nord

0

 

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a rappelé que la Macédoine du Nord a changé son nom dans la perspective d’une intégration à l’OTAN et du démarrage des négociations d’adhésion à l’Union Européenne (UE) avant de préciser: « l’OTAN a tenu sa parole, nous vous avons invité. Mais malheureusement l’UE n’est pas parvenue à respecter sa parole ».

Cavusoglu s’est exprimé ainsi samedi lors d’une réunion avec des diplomates étrangers et des hommes d’affaires dans la ville d’Antalya, dans le Sud de la Turquie.

En présence de l’ambassadeur de Macédoine du Nord, Cavusoglu a indiqué que l’UE n’a pas respecté la parole donnée à ce pays au cours du processus de changement de nom sur fond de frictions avec la Grèce.

« L’ambassadeur de Macédoine, que mes amis grecs ne m’en tiennent pas rigueur, je dis toujours « Macédoine ». Pourquoi, parce que vous avez changé votre nom. Pourquoi avez-vous changé votre nom ? Dans la perspective d’une intégration à l’OTAN et du démarrage des négociations d’adhésion à l’UE. L’OTAN a tenu sa parole, nous vous avons invité. Mais malheureusement l’UE n’est pas parvenue à respecter sa parole. Vous n’avez pas été invité aux processus d’adhésion. Ce n’est pas à votre avantage », a-t-il expliqué.

En juin 2018, les gouvernements macédonien et grec avaient signé l’accord de Prespa, qui obligeait la Macédoine à changer de nom et la Grèce à retirer son objection à l’adhésion de la Macédoine à l’OTAN et à l’UE. En vertu de cet accord, la Macédoine sera renommée « République de Macédoine du Nord »

Le 11 janvier dernier, le Parlement macédonien avait approuvé un amendement constitutionnel visant à modifier le nom du pays.

Fin janvier de la même année, le Parlement grec a ratifié l’accord historique mettant fin au conflit de 28 ans autour du nom officiel de son voisin, la Macédoine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/8DFd1P
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire