Turquie: nouvelle réaction aux propos de Macron sur la solidarité au sein de l’OTAN

0

 

Le porte-parole de l’AK Parti, Omer Celik, a affirmé que la France et son leader Macron sont les derniers à pouvoir parler et dire que la Turquie ne doit pas attendre la solidarité de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) dans le cadre de son intervention Source de Paix.

Celik a animé, lundi, une conférence de presse au siège du parti pour la Justice et le Développement (AK Parti) à Ankara, la capitale turque.

Il est revenu sur les propos du président français, Emmanuel Macron, qui avait affirmé que la Turquie ne devait pas s’attendre à la solidarité de l’OTAN concernant son opération Source de Paix lancée contre les terroristes du YPG/PKK dans le nord de la Syrie.

« La France et son leader Macron sont les derniers à pouvoir parler et dire que la Turquie ne doit pas attendre la solidarité de l’OTAN dans le cadre de son intervention Source de Paix », a-t-il fustigé.

Rappelant que le président français s’était, au cours de ce même discours, interrogé sur la présence de la Turquie en Syrie, Celik a assuré que la vraie interrogation à se poser est les raisons de la présence de la France en Afrique.

« La question à poser à Macron c’est, que faites vous au Mali et dans différents endroits en Afrique? Quels objectifs servent vos opérations qui n’ont pas l’aval de l’ONU? », a-t-il interrogé.

Celik a notamment déclaré, à propos du protocole de délimitation des « juridictions maritimes » en Méditerranée orientale signé entre la Turquie et la Libye, « il n’y a pas le moindre doute sur sa conformité avec le droit international ».

Le porte-parole a également précisé que le président turc, Recep Tayyip Erdogan, rencontrera les présidents américain, Donald Trump, et français, Emmanuel Macron, la Chancelière allemande, Angela Merkel, et le Premier ministre anglais, Boris Johnson, dans le cadre du sommet de l’OTAN qui se déroulera à Londres les deux prochains jours.

Par ailleurs, Erdogan, Macron, Merkel et Johnson devraient se retrouver ensemble, toujours dans le cadre du sommet de l’OTAN, afin de discuter de la Syrie et de la lutte contre Daesh.

 

 

 

AA

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/o6146o
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire