Johnson : « Nous reconnaissons l’énorme pression que subit la Turquie »

0

 

Le Premier ministre britannique a affirmé que le sommet quadripartite organisé avec la chancelière allemande Angela Merkel ainsi que les présidents turc Recep Tayyip Erdogan et français Emmanuel Macron, s’est bien passé.

Il a indiqué avoir discuté de l’ambiguïté de la situation au nord de la Syrie. « Nous reconnaissons l’énorme pression que subit la Turquie en raison de l’accueil de 4 millions de migrants ainsi que la menace provenant de (l’organisation terroriste séparatiste) PKK, – ce qui est une réelle menace contre la Turquie »  a déclaré Johnson.

Le Premier ministre britannique a dit essayer de comprendre les plans de la Turquie concernant le nord de la Syrie, ce qu’elle compte faire et sa perception de l’avenir. « Nous souhaitons éviter les malentendus entre alliés de l’OTAN. C’est pourquoi nous avons décidé de poursuivre les discussions » a-t-il ajouté.

Johnson s’est également exprimé au sujet du rapatriement des citoyens britanniques combattant pour Daesh. « En transgressant les lois britanniques, ces personnes ont perdu leur droit de citoyenneté dans notre pays » a-t-il souligné.

Le Premier ministre a rappelé que le président américain souhaite renvoyer dans leur pays les combattants étrangers et a fait part de la raison pour laquelle l’Angleterre s’y oppose : « Notre système juridique rend difficile leur condamnation. »

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/N2TgAL
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire