Accord avec la Libye : « la Turquie ne fait que protéger ses droits découlant du droit international » (Akar)

0

 

Le ministre turc de la Défense Hulusi Akar a discuté, samedi, avec chef du Conseil présidentiel du “gouvernement libyen d’entente nationale”, Fayez Al-Sarraj, des deux protocoles d’accord signés entre les deux pays sur la délimitation des zones de juridiction maritime et la coopération militaire bilatérale.

La rencontre s’inscrit dans le cadre de la participation de Hulusi Akar à la dix-neuvième édition du « Forum de Doha », en présence du chef d’État-major turc, le général Yasar Guler.

“La Turquie a pris les mesures nécessaires dans le cadre de ses droits légitimes, ses relations, ses intérêts en respectant le droit maritime” s’est ainsi confié Akar au correspondant d’Anadolu à la suite de la réunion.

Pour le ministre turc de la Défense, “la Turquie ne fait que protéger ses droits découlant du droit international et elle continuera sur cette lancée”.

Le 27 novembre, le président Recep Tayyip Erdogan a signé deux protocoles d’accord avec Fayez al-Sarraj, chef du Conseil présidentiel du “gouvernement libyen d’entente nationale”, reconnu par la Communauté internationale.

Les mémorandums concernent la sécurité et la coopération militaire entre Ankara et Tripoli, ainsi que la délimitation des zones de juridiction maritime, dans le but de protéger les droits des deux pays découlant du droit international.

Le Parlement turc a ratifié le protocole d’accord, le 5 décembre. Il a été publié, deux jours après, dans le journal officiel de l’État turc.

De son côté, le Conseil présidentiel du “gouvernement libyen d’entente nationale” a approuvé, simultanément, les deux protocoles d’accord.

Le protocole d’accord sur la délimitation des zones de juridiction maritime est officiellement entré en vigueur le 8 décembre.

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/fZsX4c
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire