Le général iranien Qassem Soleimani tué à Bagdad dans une opération américaine

0

 

Le commandant des Forces d’al-Qods, liées à l’armée des Gardiens de la révolution iranienne, a été tué à Bagdad, capitale de l’Irak, dans une opération lancée par les Etats-Unis.

Dans un communiqué, le Pentagone a annoncé que le général iranien Qassem Soleimani tenu responsable de la mort de centaines d’Américains et des récents incidents dans l’ambassade américaine de Bagdad, a été tué.

Le texte informe que l’attaque à la roquette contre Soleimani a été menée sur ordre du président américain Donald Trump.

« Soleimani avait encouragé les attaques lancées au cours des derniers mois en Irak, y compris la dernière attaque du 27 décembre, tuant des citoyens irakiens et américains. Le général Soleimani était aussi celui qui avait approuvé l’attaque lancée cette semaine contre l’ambassade américaine de Bagdad. Cette attaque a été lancée pour dissuader l’Iran » peut-on lire dans le communiqué.  

Les responsables irakiens ont indiqué qu’à l’exception de Soleimani, le commandant-adjoint des milices chiites Hashd al-Shaabi, Mehdi al-Mohendis ainsi que 7 personnes dont le responsable de protocole de l’organisation à l’aéroport, Mohammed Reza ont aussi perdu la vie.

Quelques minutes après le communiqué du Pentagone, le président américain a publié un drapeau américain sur Twitter.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/IgogSc
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire