Téhéran menace Washington de riposte

0

 

L’administration de Téhéran a sévèrement réagi contre l’assassinat à Bagdad, capitale de l’Irak, du commandant des Forces d’al-Qods, liées à l’armée des Gardiens de la révolution iranienne, Qassem Soleimani dans une attaque de roquette des État-Unis.

Les responsables iraniens ont fait des promesses de vengeance.

« Une douloureuse vengeance attend les criminels », a menacé le leader spirituel Ali Khamanei qui a décrété trois jours de deuil national.

Il a affirmé que cette perte a été douloureuse mais que la vie des criminels serait transformée en enfer jusqu’à ce qu’ils atteignent la victoire dans cette lutte.

« L’assassinat de Soleimani doublera la motivation de la résistance contre les États-Unis et Israël.

Il n’y a aucun doute que la nation iranienne et les autres pays de la région en quête de liberté, se vengeront », a assuré de son côté le président iranien Hassan Rohani.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Javad Zarif a fait savoir que l’assassinat de Soleimani est une initiative très dangereuse et que les États-Unis seraient tenus pour responsables des éventuelles conséquences.

Dans un message publié sur son compte Twitter, Zarif a précisé que Qassem Soleimani était une des figures luttant efficacement contre les organisations terroristes Daesh, al-Qaïda et al-Nosra dans la région, et qualifié cet acte des États-Unis de ‘terrorisme international’.

Il a qualifié l’assassinat du général iranien de ‘très dangereux et stupide’.

« Les États-Unis seront responsables des tous les résultats de cet aventurisme brigand », a-t-il souligné.

« Nous riposterons sévèrement contre cette attaque », a lancé de son côté, le ministre iranien de la Défense Emir Hatemi.

« Cette atroce assassinat est la preuve concrète que le grand démon des États-Unis est le soutien du terrorisme dans la région et en Irak. Nous riposterons sévèrement contre cette attaque et nous nous vengerons des responsables qui ont fait couler injustement ce sang », a-t-il promis dans un communiqué, selon l’agence de presse officielle iranienne.

Mohsen Rezai, une des commandants de l’armée des Gardiens de la révolution iranienne, a quant à lui, déclaré qu’ils se vengeront de l’assassinat du commandant des Forces d’al-Qods Qassem Soleimani tué dans une attaque des États-Unis.

Muhsin Rizai qui est un ancien commandant général de l’armée des Gardiens de la révolution iranienne, a publié un message sur son compte Twitter.

« Qassem Soleimani a rejoint ses frères tombés en martyr, mais une vengeance terrible attend les États-Unis », a-t-il martelé.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/9UYCN6
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire