Cavusoglu : « Les relations avec la Russie ne sont pas une alternative à celles avec l’Occident »

0

Lors d’un reportage accordé au journal allemand Bild, le chef de la diplomatie Mevlut Cavusoglu a répondu aux questions sur l’actualité, notamment au sujet de la conférence de Berlin sur la Libye.

Selon le ministre turc, le soutien porté par tous les participants à la déclaration finale (de la conférence de Berlin) constitue « un bon commencement ».

Par ailleurs, Cavusoglu s’est exprimé sur la crise migratoire et a déploré que l’Union européenne n’ait pas tenu ses engagements vis-à-vis de la Turquie au sujet des réfugiés.

S’inquiétant des morts de civils ainsi que de la vague migratoire à Idleb, en Syrie, le chef de la diplomatie a affirmé que la région comptait 400.000 déplacés.

Il a rappelé l’appel lancé par le président Recep Tayyip Erdogan pour l’instauration d’une zone sécurisée. « Il faut que le conseil de sécurité de l’ONU prenne une décision à ce sujet » a-t-il souligné.

Dernièrement Cavusoglu a affirmé que les relations de la Turquie avec la Russie n’étaient pas une alternative ou une menace à celles avec l’Occident.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/uPnCxe
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire