France : les cours de langues et cultures étrangères seront annulés dès le mois de septembre

0

 

Le président français Emmanuel Macron a fait savoir que les cours de langues et cultures étrangères seront annulés dans toutes les écoles dès le mois de septembre.

Macron qui est intervenu à Mulhouse, a défendu qu’une partie de la société « essaie de développer un nouveau projet politique au nom de l’islam ».

Il a avancé que la France n’a aucun problème avec la laïcité et celle-ci ne doit pas un outil de « guerre » contre une religion.

« Notre combat est contre les idées séparatistes, ceux qui veulent quitter la République française et qui ne respectent pas les lois. Il est inadmissible de vouloir rompre les liens avec la République au nom d’une religion. Il faut lutter contre ceci » a déclaré Macron, précisant ne pas avoir un plan contre l’islam.

« Nous devons lutter particulièrement contre les interventions étrangères dans les écoles et mosquées » a estimé le président français.

Il a assuré que 80 centres d’enseignement seraient mis en place dans le pays pour lutter contre les activités « séparatistes », soulignant que le problème ne provient pas des Français musulmans.

Il a rappelé que 15 mosquées, 12 associations et 4 écoles ont été fermées en deux ans et noté que des cours de langues et cultures étrangères sont donnés à 80 mille étudiants dans les écoles.

« En tant que président de la République française, je suis gêné des cours sur lesquels l’Etat n’a aucun contrôle dans les écoles de la République. Nous n’avons aucun contrôle sur le programme scolaire et c’est un problème » a-t-il indiqué.

Il a appelé au passage à un système d’enseignement international dans l’apprentissage de langues étrangères.

« Ces enseignants et imams doivent être formés en France et maitriser le français » a-t-il défendu.

« Je le dis à nos concitoyens qui sont d’origine turque ou sont binationaux […] ils sont à mes yeux pleinement Français et je souhaite qu’ils soient pleinement Français. Et c’est parce que je veux les traiter comme des citoyens français que je veux qu’ils aient les mêmes droits que tous les Français mais aussi qu’ils soient soumis aux mêmes lois que tous les Français et toutes les Françaises. Mais on ne peut pas avoir les lois de la Turquie sur le sol de France » a-t-il déclaré.  
 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/HURBMu
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire