Syrie: L’opposition modérée reprend 9 villages à Idleb

0

 

L’armée nationale syrienne et les forces de l’opposition modérée, avec l’aide des forces armées turques, ont repris neuf villages du nord-ouest de la Syrie aux forces du régime, qui a ouvertement ignoré les accords d’Astana et de Sotchi.

Au cours des 24 dernières heures, dans le cadre de l’opération Bouclier du Printemps à Idleb, les troupes turques et les forces de l’opposition modérée ont mené des actions dans les zones, saisies par les forces du régime d’Assad et ses partisans, dans le sud d’Idleb et de la campagne de Hama.

Les soldats turcs s’efforcent de protéger les civils locaux dans le cadre de l’accord passé avec la Russie en septembre 2018, et en vertu duquel les actes d’agression sont interdits dans la région.

Les forces de l’opposition ont commencé à avancer, alors que les forces turques frappaient les cibles du régime avec des obusiers. Au moins six chars, trois canons de 14,5 mm, trois bombes antichars, un canon de 23 mm, 2 véhicules militaires et 12 camionnettes ont été détruits. 46 éléments du régime ont également été neutralisés.

Depuis samedi, les forces de l’opposition modérée ont récupéré les villages d’Anqawi, d’Al-Qahira, d’Al-Manara et de Tal Zajran dans la campagne de Hama, ainsi que les villages d’Al-Halluba, Kukfin, Kafr avid, Sfuhan et Fattara au sud d’Idleb.

Des forces de l’opposition modérée mènent actuellement le combat contre les forces du régime d’al-Assad et les groupes terroristes étrangers soutenus par l’Iran.

La Turquie, la Russie et l’Iran ont tenu des réunions dans la ville d’Astana, au Kazakhstan, en 2017 et ont annoncé qu’Idleb et les villes voisines, la Ghouta orientale de la capitale Damas et les régions du sud, à savoir les villes de Daraa et de Quneitra, seraient des zones de désescalade.

Mais le régime d’Al-Assad et les groupes terroristes soutenus par l’Iran ont lancé des attaques en violation des accords et, grâce au soutien aérien russe, ont pris le contrôle de tous ces territoires à l’exception de la ville d’Idleb.

L’agression s’est poursuivie après le 17 septembre 2018, lorsque la Turquie et la Russie ont tenu des réunions à Sotchi dans le but de mettre fin aux attaques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/guq6bd
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire