« La Turquie refuse de rester les bras croisés face au désastre humanitaire »

0

 

Le chef de la Communication de la présidence turque, Fahrettin Altun, a déclaré que la Turquie refuse de rester les bras croisés face au désastre humanitaire.

Dans un message publié sur Twitter, Fahrettin Altun a indiqué que le régime d’Assad est responsable des millions de déplacés internes et de réfugiés, de crimes de guerre, d’attaques par armes chimiques, de terrorisme et de l’instabilité régionale.

« Le comportement belliqueux du régime à Idleb dévoile qu’il n’est pas fiable, qu’il doit être stoppé et doit être tenu responsable de ses actes », a-t-il relevé, précisant que ce régime a violé tous les accords conclus depuis le début du conflit, tué ses propres citoyens et violé tous les codes moraux.

« Toute puissance qui soutient un tel régime doit savoir qu’il ne fera que provoquer une instabilité et un danger supplémentaires pour la région », a-t-il souligné.

« La Turquie a essayé d’appliquer l’accord sur la zone de désescalade convenu avec la Russie et l’Iran dans le cadre des processus d’Astana et de Sotchi. Le régime a violé les termes de cet accord en tentant de prendre le contrôle d’Idleb par le biais des attaques contre les civils lancées avec des prétextes superficiels. Nous ne reviendrons pas sur nos accords et ne permettrons pas à ce régime ignoble de tuer et de conduire des millions de civils à nos frontières. Le régime a déjà provoqué tant de chaos et de destruction dans cette région. La Turquie refuse de rester les bras croisés face au désastre humanitaire qui se déroule », a conclu Fahrettin Altun.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/ftt7Xk
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire