Covid-19: La Turquie va produire ses propres appareils d’assistance respiratoire

0

Le ministre turc de l’Industrie et des Technologies, Mustafa Varank, a annoncé que la production en série d’appareils d’assistance respiratoire va très prochainement commencer en Turquie.

Le ministre Varank a fait des déclarations, jeudi en conférence de presse, concernant les nouvelles mesures prises par son ministère dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus.

Il a d’abord commencé son intervention en remerciant le personnel de santé qui travaille dur et qui prend des risques pour combattre le nouveau virus.

Il a ensuite parlé des décisions prises pour préserver la dynamique industrielle du pays en cette période très compliquée.

– La production d’appareils d’assistance respiratoire :              

Varank a expliqué que plusieurs industriels se sont réunis autour du ministère pour proposer de produire des appareils respiratoires.

« Il a été décidé de produire localement 1000 appareils d’assistance respiratoire qui seront offerts gracieusement aux hôpitaux. Notre ministère de la Santé en a commandé 5 mille. Nous espérons commencer très vite la production locale de ces appareils », a-t-il déclaré.

– Soutien financier aux producteurs turcs de médicaments et de vaccins :

En plus de repousser et faciliter les démarches administratives des entreprises turques qui travaillent dans la recherche scientifique et médicale en Turquie, le ministère de l’Industrie et des Technologies, en partenariat avec TUBITAK (Conseil de la recherche scientifique et technologique), a décidé de réaliser des réunions de coordination avec les sociétés qui travaillent sur le développement de médicaments et de vaccins.

« Nous avons défini les projets prioritaires pour lutter contre le covid-19. Nous leur apportons un soutien financier ».

– La lutte contre les stockeurs et la hausse des prix :

Le ministre Varank est aussi revenu sur les travaux de son ministère, et du gouvernement en général, pour ne pas laisser la place vide aux « opportunistes » qui voudraient saisir le contexte de crise de coronavirus pour stocker certaines marchandises et ainsi faire augmenter de manière vertigineuse les prix de certains produits.

« Ceux qui sont démasqués, ne bénéficieront plus jamais d’aides de notre ministère », a-t-il averti.

AA

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/rJNth5
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire