France : un médecin hospitalier décède du coronavirus

0

 

Un médecin hospitalier est décédé après avoir contracté le coronavirus, a annoncé dimanche le ministre français de la santé, Olivier Véran, au cours d’une interview télévisée.

Selon les informations de BFMTV, il s’agit d’un médecin en poste à Compiègne (Nord). Il est décédé à l’hôpital de Lille (Nord).

C’est « une première », a précisé le ministre.

Alors que le bilan du Covid-19, ne cesse de croître dans l’Hexagone, Olivier Véran a «été informé hier soir du décès d’un médecin hospitalier», lui aussi contaminé.

À l’antenne de la chaîne d’information LCI, il a toutefois invoqué le « secret médical » pour ne pas révéler le profil ni le lieu d’exercice du défunt médecin.

S’agissant du confinement de la population instauré depuis le 17 mars, il a précisé qu’il se poursuivra sur « une durée minimale de 2 semaines » mais qu’aucune « durée maximale » n’a été fixée, ouvrant ainsi la voie à une probable prolongation des mesures restrictives.

Face à la polémique grandissante, sur le fait que de nombreuses personnes présentant des symptômes de contamination se voient refuser un test, le ministre de la Santé a assuré qu’aucun « pays ne teste toute sa population ».

Pour l’heure, le bilan de l’épidémie en France s’élève à 14 459 patients contaminés dont 562 morts.

Les Français ne sont autorisés à circuler et à sortir que pour des motifs médicaux, alimentaires ou professionnels, attestation à l’appui.

Dimanche matin, le Coronavirus a touché plus de 308 000 personnes dans le monde, dont plus de 13 000 sont décédées, la plupart en Italie, en Chine, en Iran, en Espagne, en Corée du Sud, en Allemagne, en France et aux États-Unis.

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/6b5kSR
Partagez.

À propos de l’auteur