Premier ministre britannique : « l’épidémie de Covid-19 va s’aggraver »

0

 

 

Le Premier ministre britannique, Boris Johnson, adressera une lettre à chaque foyer du pays, pour avertir que l’épidémie de coronavirus est susceptible de s’aggraver, a annoncé, dimanche, un communiqué du gouvernement.

«Il est important pour moi d’être franc avec vous. Nous savons que les choses vont s’empirer avant de s’améliorer. Mais nous avons entrepris les préparatifs nécessaires, et plus nous suivrons toutes les consignes, moins de vies seront perdues et plus tôt la vie pourra revenir à la normale « , a déclaré Johnson dans la lettre, qui sera envoyée cette semaine à 30 millions de foyers à travers le Royaume-Uni.

Soulignant que le pays a, depuis le début de l’épidémie, cherché à mettre en place les bonnes mesures au bon moment, Johnson a déclaré : « Nous n’hésiterons pas à aller plus loin si c’est ce que les avis scientifiques et médicaux nous indiquent de faire ».

« Nous devons ralentir la propagation de la maladie et réduire le nombre de personnes nécessitant un traitement hospitalier, afin de sauver autant de vies que possible », a-t-il déclaré. Il a exhorté les gens à rester chez eux, afin d’alléger le fardeau du Service national de santé (NHS) et sauver ainsi des vies.

Johnson, 55 ans, a été testé positif au coronavirus, vendredi, et s’est mis en auto-quarantaine.

Le bilan des décès au Royaume-Uni a atteint 1 019 morts, tandis que le nombre de cas confirmés est de 17 312.

Après sa première apparition à Wuhan, en Chine, en décembre, le virus s’est propagé à 177 pays et territoires.

Les données recueillies par l’université Johns Hopkins du Maryland montrent que les infections dans le monde frôlent les 665 000 cas, dont plus de 30 000 décès, alors que plus de 138 000 personnes se sont rétablies ou sont en voie de rémission.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/kXTwZ0
Partagez.

À propos de l’auteur