Rapport de Human Rights Watch sur la tension vécue à la frontière turco-grecque

0

 

Human Rights Watch a rédigé un rapport et une analyse sur la tension vécue à la frontière turco-grecque suite à l’ouverture des frontières par la Turquie.

Le rapport dévoile que la Grèce, qui critique et accuse la Turquie pour le drame humanitaire vécu à la frontière, a recours à la violence contre les réfugiés.

« Les forces de l’ordre grecques et des personnes non identifiées ont placés en garde à vue les migrants à la frontière, ont fait usage de la violence, procédé à des agressions sexuelles, cambriolé et renvoyé en Turquie les migrants », commente le rapport.

Par ailleurs, la Grèce est intervenue mercredi à l’aide de gaz lacrymogène aux migrants attendant à la frontière pour se rendre en Europe.

Les migrants rassemblés dans la zone forestière, se sont déplacés en direction de la frontière grecque près de l’Arda.

Les soldats grecs ont tiré des coups de feu en l’air et lancé des bombes lacrymogènes en voyant les migrants arriver.

Plusieurs migrants ont été affecté par les gaz.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/kCoa5X
Partagez.

À propos de l’auteur