La dette mondiale a atteint un niveau record en 2019 avec 255 milliards de dollars

0

 

La dette mondiale a atteint un niveau record de 255 milliards de dollars en 2019, dépassant 322% du produit intérieur brut (PIB) global, a annoncé mardi l’Institut de la finance internationale (IIF).

« Après une hausse modérée de 3,3 milliards de dollars en 2018, le rythme d’accumulation de la dette a été beaucoup plus rapide, de plus de 10,8 milliards de dollars en 2019 », a indiqué l’IIF dans un communiqué.

Les États s’octroient la part du lion dans l’augmentation de la dette mondiale depuis l’année 2007, leur dette totale passant de moins de 35 milliards de dollars à 70 milliards de dollars l’an dernier. La croissance des dettes publiques américaine et chinoise représentent plus de la moitié de cette augmentation.

La dette globale des marchés émergents (ME) a augmenté de plus de 3,4 milliards de dollars en 2019, dépassant 71 milliards de dollars.

« Cela a porté le ratio de la dette des pays émergents au PIB, à un nouveau sommet de 220% du PIB, contre 147% en 2007 », note le communiqué de l’IIF.

Notant que le contexte global de pandémie de coronavirus qui entraînera assez certainement, une récession mondiale, l’IIF souligne que les émissions brutes de dette publique ont enregistré un record de plus de 2,1 milliards de dollars pour le mois de mars.

« L’emprunt mondial le mois dernier a plus que doublé par rapport à la moyenne mensuelle de la période 2017-2019 », à 900 milliards de dollars, précise l’IIF.

Si les emprunts publics nets doublent par rapport aux niveaux de 2019 (comme c’est le cas pour le mois de mars), et qu’il y a une contraction de 3% de l’activité économique mondiale, la somme totale de la dette mondiale atteindra plus de 342% du PIB global cette année, a déclaré l’institution.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/wje1k9
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire