Covid-19: la Turquie rend le traitement et les médicaments totalement gratuits

0

 

Suite à un décret présidentiel publié le 14 avril dans le Journal Officiel turc, tous les citoyens vivants en Turquie pourront désormais bénéficier de la gratuité du traitement et du matériel lié au coronavirus.

Le traitement et les médicaments contre le coronavirus Covid-19 pour les patients des hôpitaux publics en Turquie sont désormais gratuits pour tous les résidents en Turquie. Par ailleurs, le décret précise que « même si le citoyen n’a pas de couverture sociale, la gratuité reste valable ».

Le décret stipule ainsi que tous les patients, même s’ils n’ont pas de couverture sociale, se verront accorder un équipement de protection et des tests, ainsi que des médicaments gratuits dans les hôpitaux et les centres médicaux de l’État. De plus, l’Etat pourra fournir les équipements nécessaires aux hôpitaux privés pour qu’ils ne facturent pas les patients.

La Turquie possède un système de santé universel à la française avec quelques différences. Ainsi, chaque salarié et sa famille sont couvertes d’offices. En revanche, à partir de l’âge de18 ans, chaque citoyen doit avoir sa propre couverture maladie sauf pour les étudiants qui peuvent bénéficier de la couverture de leurs parents jusqu’à leurs 25 ans.

En dehors de cela, un jeune peut payer une couverture maladie soit même. Cette prime dépend des revenus des parents. D’ailleurs, une personne qui ne travaille pas peut aussi cotiser pour la prime d’assurance afin de bénéficier de la couverture maladie.

– Les hôpitaux privés très répandus en Turquie:

En dehors du traitement du coronavirus, les hôpitaux publics sont pratiquement gratuits. Une participation forfaitaire est demandée selon la consultation entre 1 et 3 euros.

En revanche, les citoyens peuvent recourir aux services des cliniques privées moyennant des frais supplémentaires. Dans le décret présidentiel, la participation forfaitaire a été également supprimée dans les hôpitaux publics et le prix du traitement a été limité.

– La distribution des masques a commencé:

La semaine dernière, le gouvernement turc avait annoncé la gratuité des masques médicaux pour tous les citoyens.

Ainsi, chaque citoyen va pouvoir récupérer à la pharmacie 5 masques par intervalle de 10 jours.

Lors d’une conférence de presse le 14 avril, le ministre de la santé, Fahrettin Koca, a détaillé les mesures prises par le gouvernement pour limiter la propagation du coronavirus.

Ainsi, il a expliqué dès l’apparition du premier cas, une équipe de 3 personnes a été missionnée pour chaque malade détecté afin de tracer ce qu’il a appelé « une filature ». En effet, ces 3 personnes ont été chargées de scruter en détail l’entourage du malade afin de détecter le plus tôt possible, les personnes pouvant être en contant avec lui. En plus de sa famille, ses collègues, ses voisins, les personnes se trouvant sur ses lieux de fréquentations ont été invitées à passer un test de coronavirus.

Il a d’ailleurs conclu que cette méthode, unique au monde a permis à la Turquie de détecter rapidement les cas positifs. Ce qui explique donc la progression rapide du nombre de personnes positives.

 

 

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/3kL4WM
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire