Covid-19 : le Royaume-Uni et la France, les nouveaux épicentres de la pandémie en Europe

0

 

Le Royaume-Uni et la France deviennent les épicentres européens de la pandémie du nouveau coronavirus.

Il est prévu que le Royaume-Uni soit le pays le plus frappé par la pandémie, sur le continent.

Les récents chiffres en Italie et en Espagne sont plutôt encourageants, mais le nombre de décès augmente en France et au Royaume-Uni.

Au Royaume-Uni, le nombre de décès des 10 derniers jours a été 439, 786, 938, 881, 980, 917, 737, 717, 778 et 761. Il est estimé que la perte humaine garde ce niveau élevé encore pour un certain temps.

Le pays a enregistré 13 mille 729 décès et 103 mille 093 cas de contamination. Cela signale que le nombre de décès en milieu hospitalier pourrait atteindre les 20 mille d’ici la fin du mois d’avril.

Le bilan réel serait plus élevé avec les décès enregistrés aux domiciles et en Ehpad, mais le gouvernement est critiqué de le cacher. Le nombre de tests effectués chaque jour étant très faible, il est estimé que le nombre de cas infectés serait beaucoup plus élevé en réalité.

Le Conseiller du gouvernement à la Santé, Chris Whitty semble plutôt prudent : il note que le pic peut être atteint déjà, mais indique que le nombre de décès peut remonter les prochains jours.

Les responsables gouvernementaux estiment qu’il est tôt d’alléger les restrictions et qu’il faut prolonger le confinement partiel jusqu’au 5 mai.

Le membre du groupe consultatif scientifique du gouvernement pour les urgences, Jeremy Farrar a dit, le 12 avril, que son pays pourrait dépasser l’Italie et l’Espagne en matière de décès.

L’Institut des mesures et évaluations de la santé (IHME), basé aux États-Unis, estime que plus de 60 mille personnes pourraient décéder du Covid-19 a Royaume-Uni.

L’opposition britannique partage ce point de vue. Le chef du Parti travailliste, Keir Starmer a exprimé, le 15 avril, sa préoccupation « quant à un éventuel niveau de décès beaucoup plus élevé que les autres pays d’Europe ».

La stratégie de lutte contre le Covid-19 au Royaume-Uni est aussi critiquée. Le gouvernement britannique misait d’abord sur « la propagation contrôlée du virus pour assurer l’immunité collective », mais a fait un pas en arrière après la publication de rapports et de critiques selon lesquels le nombre de décès pourrait atteindre les 300 mille.

Le gouvernement britannique a ainsi tardé à prendre les précautions telles que la suspension des cours, la fermeture des restaurants et le confinement, par rapport aux autres pays. On reproche donc au gouvernement d’avoir permis la propagation du coronavirus au lieu de prendre les mesures nécessaires.

L’administration britannique a donc échoué à faire le dépistage nécessaire et à fournir des équipements de protection aux professionnels.

Aujourd’hui encore, environ 15 mille tests sont effectués dans le pays et a moins 31 professionnels sont décédés du Covid-19. Ce qui démontre clairement l’échec.

Selon certaines estimations, environ 4 mille personnes seraient mortes dans les Ehpad.

D’après le gouvernement, le virus serait détecté dans seulement 13,5% des Ehpad, mais les responsables de Four Seasons ont annoncé que ce taux était en réalité de 60 à 70%.

La France est le quatrième pays ayant enregistré le plus grand nombre de décès dus au Covid-19 : le pays a annoncé 17 mille 920 décès et 165 mille 027 cas d’infection.

Le nombre de décès par jour a varié entre 418 et 833, dans la période du 30 mars au 6 avril. Le plus grand nombre de décès en un jour avait été enregistré le 7 avril, avec 1 427 décès. Ce chiffre a baissé à 541 le lendemain, et a varié entre 424 et 562 du 9 au 15 avril.

Le nombre de patients en soins intensifs a aussi baissé à 6 mille 457 personnes. Depuis le début de la pandémie, 31 mille personnes ont survécu au Covid-19.

Les décès dans les Ehpad n’étaient pas enregistrés au début : ce chiffre a été annoncé le 2 avril, pour la première fois, et a été de 6 524 le 15 avril. Environ 60% des Ehpad connaissent le virus, mais manquent d’équipements médicaux, de masques et de médicaments.

Ainsi, il est prévu que le nombre de décès augmente les prochains jours dans les Ehpad où l’âge moyenne est de 85 ans. La France n’inclut pas les décès Ehpad au nombre total de décès.

Le Directeur général de la Santé, Jerome Salomon avait déclaré avoir atteint le pic le 14 avril, et le Président Emmanuel Macron avait dit qu’il faut vivre avec le virus, encore quelques semaines.

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/TI6QI9
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire