Israël : Netanyahu et Gantz signent un accord pour former un gouvernement d’unité nationale

0

 

Le Premier ministre israélien sortant et leader du Likoud, Benjamin Netanyahu, et le chef de la coalition bleu-blanc, Benny Gantz, ont signé, lundi soir, un accord pour former un gouvernement d’unité nationale.

La chaîne officielle « Kan » a rapporté que la signature de l’accord intervient après un accord sur la composition d’une commission parlementaire chargée de nommer les juges.

L’accord a été signé au siège officiel de Netanyahu, rue Balfour à Jérusalem, selon la même source.

Pour sa part, le journal « Yediot Aharonot » a indiqué que l’accord prévoit la formation d’un gouvernement d’unité d’urgence, dont la présidence sera assurée par alternance entre Netanyahu et Gantz, et que Netanyahu en assumera la présidence durant les premiers 18 mois.

Le quotidien a également indiqué que l’alliance « bleu-blanc » recevra, selon l’accord, 16 portefeuilles ministériels sur les 30 ministères que comptera le nouveau gouvernement.

Parmi les portefeuilles que l’alliance de Gantz recevra, il y aura la défense et les affaires étrangères (pour une période de 18 mois), la justice, les médias, l’immigration et l’assimilation, la culture, les sports, l’économie, l’agriculture et le tourisme.

La coalition de Gantz présidera également les commissions parlementaires de la sécurité des affaires étrangères, la commission de la Knesset, la commission de l’éducation et la commission de l’intérieur.

Le parti travailliste participera au gouvernement et son président, Amir Peretz, assumera le portefeuille de l’économie, selon la même source.

D’autre part, le Likoud assumera plusieurs portefeuilles ministériels dont, la sécurité intérieure, les transports, le logement, l’éducation, la protection de l’environnement, l’énergie et les affaires de Jérusalem, et le représentant permanent auprès des Nations Unies sera issu du Likoud.

Selon l’accord, le Likoud présidera également d’importantes commissions parlementaires à la Knesset, dont : les finances, le travail et le bien-être social, la constitution, la lutte contre le coronavirus, l’immigration et l’économie.

Selon l’accord, la souveraineté israélienne sera imposée sur la vallée du Jourdain et les colonies occupées de Cisjordanie d’ici juillet prochain.

Pendant plus d’un an, Israël a été témoin d’une crise politique au cours de laquelle deux scrutins électoraux, en avril et septembre derniers, n’ont pas permis de parvenir à un consensus entre les partis menant à la formation d’un gouvernement, tandis que les troisièmes élections ont eu lieu le 2 mars.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/aFXret
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire