Armée libyenne : Des drones émiratis bombardent un hôpital de campagne au sud de Misrata

0

 

L’armée libyenne a annoncé, lundi, que des drones émiratis soutenant la milice du putschiste Khalifa Haftar ont bombardé un hôpital de campagne au sud de la ville de Misrata.

Selon la page officielle de l’opération Volcan de la colère, sur Facebook, « cet acte s’ajoute au casier judiciaire de la milice de Haftar qui commet des crimes contre les équipes de secours et les équipes médicales ».

La même source a ajouté que « des drones émiratis soutenant le seigneur de guerre Haftar ont ciblé, samedi, un hôpital de campagne dans la région d’Abou Grain (à 115 km au sud de Msirata) causant des dégâts matériels à l’hôpital et aux ambulances ».

Au cours des deux derniers jours, l’armée libyenne a libéré les régions de Jaref et d’al-Qubeiba au sud de Syrte (est) ainsi que la région d’al-Wechka de l’emprise de la milice de Haftar.

Ceci intervient simultanément avec le lancement de l’opération « Sentiers de la victoire » pour libérer les villes et les localités de l’est et du centre du pays, notamment Syrte et al-Jafra.

La milice de Haftar a subi au cours de la période récente de nombreuses défaites face à l’armée libyenne, qui a annoncé, vendredi, la libération de la ville stratégique de Tarhouna, située à 90 km au sud-est de Tripoli, au lendemain de l’annonce de l’achèvement de la libération de la capitale de la milice de Haftar.

Avec le soutien de pays arabes et européens, la milice de Haftar a lancé, depuis le 4 avril 2019, une attaque infructueuse pour prendre le contrôle de la capitale, Tripoli, siège du gouvernement. Ce qui a causé des morts et des blessés parmi la population civile, ainsi que d’importants dégâts matériels.

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/tIJnw7
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire