Des institutions financières basées à Londres poursuivent leurs attaques contre la livre turque

0

Certaines institutions financières basées à Londres œuvrent à faire dévisser la livre turque (TRY), en tentant de vendre rapidement des valeurs dans la monnaie turque en échanges de valeurs dans d’autres devises étrangères, selon les informations obtenues par l’Agence Anadolu auprès des sources financières.

Cependant, ces institutions financières, qui n’ont pas pu s’acquitter de leurs obligations en matière de TRY envers les banques turques pour la devise étrangère qu’elles ont achetée, sont tombées en défaut, alors même que la Banque centrale turque avait prolongé l’heure de clôture du système de télévirement.

– Les agences de régulation ont réagi

Le ministre turc du Trésor et des Finances, Berat Albayrak a évoqué, au cours d’une réunion des investisseurs, les attaques spéculatives de ces banques ignorant les règles du marché libre.

Albayrak a rapporté que les institutions de réglementation qui ont identifié lesdites transactions ont engagé une procédure judiciaire, et que les banques étrangères qui ont effectué les transactions pourraient encourir de lourdes sanctions ainsi que des interdictions de transaction.

– Elles ont de nouveau tenté la même attaque

Ces banques d’investissement basées à Londres étaient déjà tombées en défaut de dollars, en mars 2019.

Avant les élections locales, les banques, qui avaient acheté une grosse somme de dollars, contre des livres turques, sans disposer de livres turques dans leurs réserves, se sont retrouvées en incapacité de payer les banques turques, du fait de ce défaut.

Ces banques en défaut avaient, par la suite, tenté de trouver des livres turques sur le marché londonien avec des taux d’intérêt supérieurs à 1 000%.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/QJi968
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire