Drapeau byzantin accroché sur une mosquée du Secteur chypriote grec : Altun et Celik condamnent

0

 

Le président de l’Office de communication de la Présidence, Fahrettin Altun a condamné le hissage d’un drapeau byzantin sur une mosquée dans le Secteur chypriote grec.

Sur son compte Twitter, M. Altun a dénoncé une attaque inhumaine et sans scrupule observée dans le Secteur chypriote grec avec chagrin et colère.

Il a indiqué que le hissage d’un drapeau byzantin sur la mosquée de Tuzla à Larnaka a blessé tout individu défendant la liberté de culte.

« La mentalité abjecte qui n’a hérité que la gloire honteuse du génocide, du pillage, de la barbarie et de l’attaque contre l’idée et la croyance parmi plusieurs milliers d’épisodes historiques, a manifesté une fois encore sa haine et sa rancune contre l’Islam et la Turquie en s’attaquant à nos lieux de culte » a-t-il fustigé.

« C’est notre droit le plus naturel d’exiger l’arrêt immédiat des attaques infâmes contre l’Islam et la Turquie et la pénalisation des criminels. Chacun doit savoir que la République de Turquie est capable de stopper toute attaque lâche contre son existence via les lieux symboliques et de rebâtir l’atmosphère fraternelle en Méditerranée où toutes les identités et croyances vivront en paix » a partagé M. Altun.  

Le porte-parole du Parti de la Justice et du Développement (AK Parti), Omer Celik a également condamné le hissage du drapeau byzantin.

« Nous condamnons fermement le hissage du drapeau byzantin sur la mosquée de Tuzla dans le Secteur chypriote grec. L’administration chypriote grecque doit mettre fin à son hostilité contre l’Islam. Ceux qui encouragent les islamophobes seront tôt ou tard confrontés aux ennuis qu’engendreront les fascistes qu’ils protègent » a fustigé M. Celik.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/gCtE4X
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire