La Banque mondiale débloque 500 millions de dollars pour la lutte contre les criquets

0

 

Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale a décidé de débloquer une enveloppe de 500 millions de dollars « pour aider les pays d’Afrique et du Moyen-Orient à lutter contre les nuées de criquets pèlerins qui menacent la sécurité alimentaire et les moyens de subsistance de plusieurs millions de personnes ».

C’est ce qui ressort d’un communiqué, rendu public jeudi, par le groupe de la Banque mondiale et consulté par l’Agence Anadolu. 

Le « Programme de réponse d’urgence aux invasions acridiennes » s’attachera à aider rapidement les agriculteurs, éleveurs et ménages ruraux pauvres et vulnérables à surmonter l’une des pires invasions de criquets depuis des décennies, a ajouté l’institution de « Bretton woods », soulignant que « les premiers pays à en bénéficier sont le Djibouti, l’Éthiopie, le Kenya et l’Ouganda, avec une enveloppe globale de 160 millions de dollars ».

La Banque mondiale reconnaît, par ailleurs, que malgré cet appui financier, « les pertes pourraient se chiffrer à 2,5 milliards de dollars », dans une région où « 22,5 millions d’habitants sont en situation d’insécurité alimentaire aiguë et 10,8 millions de personnes déplacées » pour diverses raisons.

« Au début du mois de mai, les essaims de criquets pèlerins avaient infesté 23 pays en Afrique de l’Est, au Moyen-Orient et en Asie du Sud. Pour certains pays, il s’agit de la pire invasion acridienne depuis 70 ans », constate la Banque mondiale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/K9slwl
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire