L’armée libyenne entre à Bani Walid et pourchasse la milice de Haftar

0

 

L’armée libyenne a annoncé, vendredi, avoir réussi à entrer dans la ville de Bani Walid, sous les acclamations des habitants de la ville.

L’armée a pourchassé les milices du putschiste Khalifa Haftar, qui ont fui la ville de Tarhounah après sa libération.

C’est ce qui ressort d’un communiqué du porte-parole de l’armée, Mohamed Qanunu, publié par le Bureau d’information de l’opération « Volcan de la colère », qui a été lancée par le gouvernement libyen pour riposter aux attaques de Haftar contre Tripoli.

Qanunu a souligné que « les héros de nos forces armées sont entrées à Bani Walid et ont été chaleureusement accueillis par les habitants de la ville ».

Et d’ajouter que « les forces de l’armée pourchassent les milices terroristes de Haftar, qui ont fui la ville de Tarhounah (90 km au sud-est de Tripoli) et tentent de se réfugier à Bani Walid ».

Le porte-parole a indiqué, dans le même contexte, que l’armée avait saisi des armes et des équipements militaires de la milice de Haftar, à l’aéroport de Bani Walid.

La ville de Bani Walid est considérée comme étant neutre, cependant, les milices de Haftar ont exploité son aéroport civil à des fins militaires.

En effet, l’aéroport constituait une base militaire pour Haftar et un point de passage vers la base aérienne d’al-Jafra (centre), siège de ses opérations.

Plus tôt dans la journée, l’armée libyenne avait annoncé la libération de la ville stratégique de Tarhounah, après la libération totale de la capitale Tripoli de l’emprise de la milice de Haftar.

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/dz76Un
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire