La Chine adopte la Loi sur la sécurité nationale, Hong-Kong n’est plus autonome selon les USA

0

 

L’assemblée nationale populaire en Chine a adopté jeudi 28 mai un texte sur l’application de la Loi sur la sécurité nationale chinoise dans la région administrative spéciale de Hong-Kong.

Recevant 2.878 voix, la loi prévoit l’interdiction des actes et activités visant à « détruire le gouvernement central chinois, encourager la révolte, trahir la patrie, menacer la sécurité nationale avec le terrorisme ».

La loi entrera en vigueur sans l’accord du parlement local de Hong-Kong.

Elle permettra de traduire en justice les journalistes, hommes d’affaires et activistes opposants, représentés comme des « traitres » de Hong-Kong par la presse chinoise.

Entre-temps, les Etats-Unis ont demandé une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU à ce sujet.

Selon la mission américaine, les Etats-Unis sont profondément préoccupés par les actes de la Chine qui affectent l’autonomie administrative et les libertés octroyés à Hong-Kong avec la Déclaration conjointe sino-britannique signée en 1984.

De son côté, la mission chinoise s’est opposée à l’organisation d’une réunion d’urgence, affirmant que « cela concernait les affaires internes de la Chine ».

Jeudi, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a estimé que Hong-Kong n’est plus « autonome ».

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/VpoWUY
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire