Libye : La milice de Haftar bombarde intensivement l’aéroport de Mitiga

0

 

Les forces du gouvernement libyen ont annoncé, dimanche, que la milice du général putschiste Khalifa Haftar, a bombardé intensivement l’aéroport international de Mitiga par des grenades propulsées par roquettes, au premier jour de l’Aïd al-Fitr.

C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public par le centre de médias de l’opération Volcan de la Colère, sur sa page Facebook officielle.

Le communiqué indique que « le bombardement confirme que les allégations de la milice du général putschiste Haftar concernant un cessez-le-feu sont fausses ».

Il souligne que « ces actes s’ajoutent au casier judiciaire de la milice de Haftar qui ne respecte ni le mois saint de Ramadan, ni l’Aïd à son premier jour ».

Samedi, le chef de mission de l’Union européenne en Libye, Alan Bujia, avait appelé tous les protagonistes du conflit à un cessez-le-feu et à respecter l’atmosphère de l’Aïd, ainsi qu’à mettre fin aux combats et à reprendre le dialogue et les négociations politiques.

Soutenue par certains pays arabes et européens, la milice de Haftar mène depuis le 4 avril 2019 une attaque défaillante pour prendre le contrôle de Tripoli, siège du gouvernement reconnu par la communauté internationale, faisant plusieurs morts et blessés, ainsi que d’importants dégâts matériels.

Cependant, la milice de Haftar continue de subir de lourdes pertes, à la suite des ripostes violentes dans toutes les villes de la côte ouest, jusqu’à la frontière avec la Tunisie, en plus de la base stratégique d’Al-Wattia et les villes de Badr, Tiji et la ville d’Al-Assabia (sud-ouest de Tripoli).

D’autre part, Les forces de gouvernement libyen ont annoncé, dimanche, que des drones émiratis ont bombardé des quartiers civils dans la ville de Gharyan au sud de la capitale Tripoli.

C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public par le centre de médias de l’opération Volcan de la colère, relevant du gouvernement libyen reconnu par le gouvernement reconnu par la communauté internationale.

« Des drones émiratis ont bombardé des quartiers civils et le centre de secours dans la ville de Gharyan, chef-lieu d’al-Jabal al-Gharbi (100 km au sud de Tripoli) », indique le communiqué sans mentionner de détails sur des dégâts matériels résultant du raid.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/MowLYy
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire