Mort de Floyd : la police lance des gaz lacrymogènes contre les manifestants

0

 

La police de Minneapolis fait usage de gaz lacrymogènes contre les manifestants qui dénoncent la mort d’un afro-américain après l’avoir étouffé sur la pression de son genou alors qu’il était à terre.

Selon les informations et images partagées par les médias locaux mais aussi sur les réseaux sociaux, des manifestants se sont regroupés, mercredi soir, devant le commissariat du 3ème secteur de Minneapolis, à proximité du lieu où Floyd est mort lors de son interpellation.

Les manifestants, majoritairement « noirs » réclament la condamnation du policier « blanc » auteur de la violence qui a causé la mort de Georges Floyd.

Des heurts ont alors éclaté entre policiers et manifestants, les premiers faisant usage de gaz lacrymogène.

Un commerce a été incendié lors qu’un deuxième a été pillé.

Selon les médias locaux, des évènements sont toujours en cours dans la ville.

Georges Floyd, un afro-américain de 46 ans, est mort il y a deux jours lors de son interpellation par des policiers « blancs » à Minneapolis aux États-Unis.

Des vidéos qui montrent la scène d’un policier appuyant avec son genou sur le cou de Floyd, l’étouffant jusqu’à sa mort, sont devenues virales sur les réseaux sociaux, provoquant indignations et colères dans le monde entier.

– « Je n’arrive pas à respirer »

Les images filmées par les téléphones portables de piétons à proximité des faits, ont profondément touché tous ceux qui les ont visionnées.

Les appels à la détresse de Georges Floyd, symbolisés par les « je n’arrive pas à respirer », ont relancé les débats aux États-Unis autour de la violence policière.

Depuis, des protestations ont lieu à Minneapolis, notamment à l’endroit des faits. Certains commerces ont été vandalisés et des voitures de police endommagées. Des heurts entre policiers et manifestants ont vu le jour.

Le président américain, Donald Trump a demandé au FBI et au ministère de la Justice de diligenter des enquêtes sur la mort de Floyd.

Les quatre policiers impliqués ont été limogés. Des enquêtes sont en cours.

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/vGZ9rH
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire