USA/Mort de Floyd : couvre-feu décrété à Washington et New York

0

 

Un couvre-feu a été décrété à Washington et New York aux Etats-Unis en raison de la hausse des réactions qui ont commencé après la mort de George Floyd, un citoyen afro-américain tué la semaine dernière à la suite d’une violence policière dans l’État du Minnesota. Selon un rapport indépendant d’autopsie, Floyd est mort par ‘suffocation’. Floyd sera porté en terre jeudi.

La maire de Washington, Muriel Bowser qui a tenu une conférence de presse concernant l’état d’urgence, a rappelé qu’un grand nombre de commerces avaient été vandalisés et d’autres lieux avaient été incendiés lors des manifestations.

« La population a le droit de manifester selon la constitution mais notre État ne doit pas étre incendié et détruit pendant ces manifestations », a-t-elle affirmé.

L’envergure et les détails relatifs à l’état d’urgence ont été déterminés via un décret qui a été publié. Selon ce décret, l’état d’urgence sera en vigueur de 19H00 à 06H00 du matin. Certains employés et membres de la presse seront exemptés par le couvre-feu.

Deux personnes sont mortes lors des manifestations qui ont commencé à Chicago après la mort de Floyd tué à la suite de la violence policière.

Le porte-parole de l’administration urbaine de Chicago, Ray Hanania fait savoir que 60 personnes ont été arrêtées lors des manifestations et actes de violence qui se poursuivent dans la banlieue de Cicero.

D’autre part, des centaines de manifestants protestant contre la mort de Floyd tué à la suite de la violence policière, ont été placées en garde à vue.

Les manifestants emmenés dans les commissariats de police environnants, seront jugés.

Quatre policiers ont reçu une balle lors des violentes manifestations qui ont eu lieu à St. Louis.

Selon une déclaration faite par la police de St. Louis sur son compte Twitter, des coups de feu ont été tiré contre les policiers qui se trouvaient là-bas pour prendre sous contrôle les manifestants. 4 policiers ont été blessés à la suite de l’incident, note la déclaration.

Les policiers blessés ont été transportés dans les hôpitaux de la région.

Par ailleurs, l’équipe de TRT World a été attaquée alors qu’elle retransmettait les développements qui ont lieu aux États-Unis.

Diffusant depuis Washington et Minneapolis, l’équipe de TRT World a été blessée par les balles en caoutchouc et les tubes gaz lancés par les policiers pour disperser les manifestants.

Entre temps, il a été annoncé que le couvre-feu n’affecterait pas les pré-élections présidentielles qui auront lieu le 3 novembre et que les urnes seront ouvertes.

Le préfet de la ville de New York, Andrew Cuomo a de son côté, fait savoir qu’ils avaient avec le maire de New York Bill de Blasio, décidé d’appliquer le couvre-feu pour prendre les manifestations sous contrôle. Il a précisé que le couvre-feu serait appliqué entre 23H00 et 05H00 du matin mais qu’ils n’avaient pas encore décidé si cela continuerait la nuit de mardi.

Le préfet a déclaré que l’effectif de policiers qui était de 4000 serait élevé à 8000 dans la ville.

Les manifestations pacifiques ont laissé leur place au vandalisme et aux vols des produits de certains magasins de luxe à la tombée de la nuit à New York. Dans les heures de la nuit, des échauffourées ont eu lieu entre les manifestants et les policiers dans les quartiers Brooklyn et Manhattan de New York. Un grand nombre de personnes ont été blessées et des centaines de manifestations ont été placés en garde à vue.

Les manifestants qui ont endommagé plusieurs régions tout au long de la nuit, ont incendié certains véhicules de police.

D’autre part, le président américain Donald Trump a réalisé une vidéo-conférence avec les préfets au sujet des manifestations et actes de violences qui se poursuivent depuis la mort de Floyd tué à la suite de la violence policière.

Selon une information de la presse américaine qui se réfère à une bande audio, Trump a accusé les préfets de se comporter avec faiblesse.

« Vous devez être la partie dominante dans les incidents. Si vous ne l’êtes pas, ça veut dire que vous perdez votre temps », aurait-il dit.

Trump a affirmé aux préfets qu’ils devaient prendre des mesures plus strictes.

« Ceux sont un mouvement, si vous ne l’arrêter pas, alors les choses iront dans une direction pire », a-t-il dit.

« Vous devez arrêter les gens, suivre les mouvements. Vous devez les enfermer à 10 ans de prions. Si vous ne le faites pas, vous ne pourrez pas revivre ce genre de situations », a-t-il affirmé.

La porte-parole de la Maison Blanche, Kaykeigh McEnany qui a tenu une conférence de presse par la suite, a déclaré que les manifestations sont sorties de leur objectif et se sont transformées en acte de violences.

« Les préfets doivent passer à l’acte et doivent appeler les gardiens de la nation à la protection de la population américaine », a-t-elle déclaré.

Entre temps, les funérailles de Georges Floyd tué à la suite de la violence policière, auront lieu jeudi.

Le préfet de Minnesota, Tim Walz a tenu une conférence de presse.

« J’aurais un héritage important pour honorer la vie d’une personne dont la vie a été achevé devant les yeux de nous tous, pour la ville et l’État de Minnesota et pour tout le pays », a-t-il déclaré.

D’autre part, selon le rapport d’autopsie réclamé par la famille de Floyd, le défunt est mort par asphyxie. Le rapport note que Floyd est mort après avoir manqué d’oxygène à la suite de la pression appliquée sur son coup et son dos par le policier.

Par ailleurs, Derek Chauvin, policier qui a causé la mort de Floyd et qui été placé en garde à vue, a été transféré dans une autre prison du Minnesota où les mesures de protection sont plus compréhensives. Il devrait comparaitre devant le juge le 8 juin.

Des séquences vidéo diffusées, lundi dernier, sur les réseaux sociaux ont montré un policier maintenir George Floyd menotté au sol, pendant quatre minutes, plaçant son genou au-dessus de sa nuque lors de son arrestation.

La vidéo prise par les passants, montre que l’officier est resté dans la même position, alors que Floyd répétait « Je n’arrive pas à respirer ». Le pouls de la victime a été examiné environ trois minutes après qu’il ait cessé de respirer, après quoi il a été transporté en ambulance à l’hôpital où il a été déclaré mort.

Les vidéos de la mort de Floyd ont provoqué l’indignation sur les réseaux sociaux, et des milliers de personnes sont descendues dans les rues de Minneapolis pour protester contre l’incident.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/ao3t5n
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire