Armée libyenne : Les mercenaires russes piègent les maisons de Syrte avec des mines

0

 

L’armée libyenne a annoncé, dimanche, que les mercenaires russes, qui combattent dans les rangs de la milice du général renégat Khalifa Haftar, ont posé des mines à l’intérieur et à l’extérieur des maisons de la ville de Syrte (centre-nord), pour « entraver l’avancée des forces de l’armée ».

C’est ce qui ressort d’une déclaration faite par le porte-parole de la « Salle des opérations pour la défense et la protection de Syrte et d’al-Jafra », le colonel Abdul Hadi Derah, publié sur la page officielle Facebook de la Salle des opérations.

« Nos sources dans la ville de Syrte affirment que les mercenaires russes ont posé des mines à l’intérieur et à l’extérieur des maisons, et ont en outre piégé, entièrement, la zone Ouest de Syrte afin d’entraver l’avancée des forces de l’opération ‘Sentiers de la Victoire’ (lancée par l’armée) pour l’accuser ensuite (l’armée) d’avoir commis cet acte lâche », indique le communiqué.

La milice de Haftar et ses alliés avaient déjà eu recours à cette méthode, en posant des mines dans les maisons des civils dans les régions libérées à Tripoli ainsi que dans la ville de Tarhouna, avant leur retrait, ce qui a été fortement condamné par l’ONU et les instances internationales.

La semaine dernière, l’armée libyenne avait annoncé le lancement de l’opération « Sentiers de Victoire » pour libérer les villes et les localités de l’est et du centre du pays, notamment la ville côtière de Syrte et al-Jafra.

Avec le soutien de pays arabes et européens, la milice de Haftar a mené, depuis le 4 avril 2019, une attaque qui a finalement échoué à s’emparer de Tripoli, siège du gouvernement internationalement reconnu. Au terme de cette agression un nombre considérable de morts et de blessés ont été recensés parmi la population civile de la capitale, ainsi que d’importants dégâts matériels.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/KsxXpP
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire