EAU : Abu Dhabi annonce officiellement le lancement de projets communs avec Israël

0

 

Les Emirats Arabes Unis ont officiellement annoncé, vendredi, le lancement de projets communs avec Israël dans le domaine médical et la lutte contre le coronavirus.

« Deux entreprises du secteur privé des EAU et deux entreprises israéliennes ont annoncé le lancement de plusieurs projets communs dans le domaine médical et la lutte contre le coronavirus « , selon un communiqué de l’agence de presse officielle des Emirats (WAM).

Le communiqué précise que « ce partenariat scientifique et médical vient surmonter les défis politiques historiques que connait la région, dans le cadre d’une priorité humanitaire et d’une coopération constructive visant à lutter contre la pandémie de coronavirus et coopérer pour la protection de la santé des populations de la région ».

« À la lumière de cette pandémie qui s’est propagée dans tous les pays du monde, il est impératif de placer la protection de la santé de l’homme et la protection de l’humanité en tête des priorités, et de travailler ensemble pour se débarrasser d’une pandémie que le monde n’a jamais connu auparavant », ajoute le même communiqué.

Malgré l’annonce d’une coopération officielle, les Émirats arabes unis n’entretiennent pas de relations diplomatiques avec Israël, malgré de nombreuses indiscrétions faisant état de la récente intensification des contacts officieux entre Abu Dhabi et Tel Aviv.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu avait annoncé, jeudi, la coopération de son pays avec les Émirats arabes unis dans la lutte contre le coronavirus, malgré l’absence de relations diplomatiques entre les deux pays.

« Dans quelques instants, les ministres israélien et émirati de la Santé annonceront le lancement de la coopération entre les deux pays dans le domaine de la lutte contre le coronavirus (…) La coopération inclura les domaines de la recherche, du développement et de la technologie », a déclaré Netanyahu dans un discours prononcé depuis une bases aérienne israélienne.

Il a ajouté que cette coopération officielle, la première du genre entre Israël et les Emirats arabes unis, « est le résultat de contacts de plus en plus nombreux ces derniers mois », sans donner plus de précisions.

« Plus nous sommes puissants, plus nous sommes dissuasifs à l’égard de nos ennemis et plus nous nous rapprochons de nos amis », a déclaré Netanyahu.

Le site Internet du journal israélien « Yediot Aharonot » a annoncé jeudi qu’Abou Dhabi avait fourni du matériel médical à Israël, qui comprenait 100 000 tests de dépistage du coronavirus.

« L’assistance médicale des EAU est arrivée à bord d’un avion ukrainien sur un vol direct d’Abu Dhabi à Tel Aviv, arrangé par le Mossad israélien (renseignement) le 26 mars, au plus fort de l’épidémie de coronavirus », a indiqué le journal israélien.

Il y a une semaine, le ministre d’État émirati aux Affaires étrangères, Anwar Gargash, a laissé entendre que son pays pourrait coopérer avec Israël et ouvrir des canaux de communication dans certains domaines.

Gargash a déclaré, dans un discours à une conférence de l’American Jewish Committee (AJC) (organisation de défense des droits des Juifs), que les Émirats arabes unis peuvent travailler avec Israël dans les domaines technologique et de la lutte contre le coronavirus, ainsi que pour affronter l’Iran, même si des divergences politiques entre les deux pays persistent.

Les EAU ont récemment cherché à profiter de la pandémie de coronavirus, pour accélérer le rythme de leur normalisation avec Israël, au détriment de la cause palestinienne, qui traverse la période la plus difficile de son histoire depuis la Nakba en 1948.

Ces développements interviennent alors qu’Israël a l’intention d’annexer des parties de la Cisjordanie occupée (vallée du Jourdain et colonies), début juillet prochain, selon des précédentes déclarations de Netanyahu.

Selon le premier ministre israélien, le projet d’annexion couvrira 30% de la Cisjordanie, tandis que les dirigeants palestiniens ont annoncé, le mois dernier, que l’Organisation de libération de la Palestine ne se considérait plus tenue par les accords conclus avec Israël et les États-Unis.

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/UashsG
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire