Libye / Al Mechri : “les propos d’al Sissi sont inacceptables”

0

 

Le président du Haut Conseil d’État (Sénat libyen), Khaled Al Mechri, a contesté les déclarations du président égyptien, Abdelfatteh al-Sissi selon lesquelles “Syrte et al-Jafra sont une ligne rouge”.

Dans une déclaration accordée, samedi, à la chaîne libyenne Al-Ahrar, le responsable libyen a fait savoir que “les déclarations d’al-Sissi sont inacceptables”.

Pour Khaled Al Mechri, “les propos du président égyptien sont considérés comme une violation de la souveraineté et une ingérence flagrante dans les affaires libyennes”.

En effet, le président égyptien Abdelfatteh al-Sissi a déclaré, samedi, que les forces armées égyptiennes pourraient participer à des missions militaires extérieurs expliquant qu’une intervention directe en Libye a acquis une “légitimité internationale”.

“Soyez prêt à effectuer des missions à l’intérieur ou à l’extérieur du pays. Outrepasser la ville de Syrte (centre-nord de la Libye) et al-Jafra (sud-est de Tripoli) est une ligne rouge”, a-t-il fait savoir lors d’un discours diffusée à la télévision égyptienne.

De son côté, le porte-parole de l’Armée libyenne pour les opération de Syrte-Jafra, Abdelhedi Dara a, auparavant, indiqué que les propos d’al-Sissi sont “une déclaration de guerre”.

“Les propos d’al-Sissi constituent une ingérence flagrante et une déclaration de guerre, toutefois, nos forces héroïques sont déterminés à poursuivre les opérations pour libérer toute la région de l’emprise des milices terroristes de Haftar et des mercenaires”, a-t-il assuré.

Il est à rappeler que le gouvernement libyen d’entente nationale, reconnu par la Communauté internationale, a condamné, à maintes reprises, le soutien militaire fourni par l’Égypte, les Émirats arabes unis, la France et la Russie aux milice de Haftar.

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/p5nVlh
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire