Tunisie : Une contraction prévue de 7% de la croissance de l’économie en 2020 selon le FMI

0

Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit une contraction de 7% du taux de croissance de l’économie tunisienne en 2020, estimant un rebond de 4% en 2021 et de 3% en 2025, lit-t-on dans son rapport sur les perspectives de l’économie mondiale (PEM) octobre 2020 publié mardi sur son site électronique.

La croissance économique de la Tunisie a enregistré une récession de 21,6%, au cours du 2ème trimestre 2020 par rapport à la même période de 2019, à cause de l’impact du confinement général décidé en mars 2020 par le gouvernement pour faire face à la pandémie du Covid-19

 » L’économie mondiale est en train de s’extirper du gouffre dans lequel elle s’était enfoncée lors du  » grand confinement  » d’avril. Mais la pandémie de COVID-19 continuant de se propager, de nombreux pays ont ralenti leur réouverture et certains rétablissent des confinements partiels afin de protéger les populations à risque « 

 » Bien que le redressement de la Chine ait été plus rapide qu’attendu, la longue ascension de l’économie mondiale vers des niveaux d’activité comparables à ceux d’avant la pandémie demeure exposée à des revers « , a expliqué le FMI dans sa publication des PEM octobre 2020.

Selon les prévisions du FMI, en 2020, le taux d’inflation en Tunisie devrait atteindre 5,4% pour baisser à 4,9% en 2021. De même, le déficit de la balance commerciale serait dans la limite de 8,3% en 2020 et de 8,7%% à la fin de 2021.

S’agissant des perspectives à court terme de l’économie mondiale, les projections envisagent une contraction mondiale de 4,4 % en 2020, un chiffre moins grave que dans les prévisions de la mise à jour des perspectives de l’économie mondiale (Mise à jour des PEM) de juin 2020, a indiqué l’institution financière mondiale

 » Après le rebond de 2021, la croissance mondiale devrait progressivement ralentir à environ 3,5 % à moyen terme. Elle ne rattraperait donc que partiellement la trajectoire de l’activité pour 2020-25 qui était envisagée avant la pandémie, tant dans les pays avancés que dans les pays émergents et les pays en développement « .

 » Il s’agit également d’un lourd revers pour l’amélioration projetée du niveau de vie moyen dans tous les groupes de pays. La pandémie va balayer les progrès engrangés depuis les années 90 en matière de réduction de la pauvreté dans le monde et creuser les inégalités « , selon l’analyse du FMI.

Quant aux projections de croissance des pays avancés, elle serait de moins de 5,8% en 2020 pour reprendre son niveau à 3,9% en 2021. Pour celles des pays émergents et en développement, la croissance devrait atteindre -3,3% en 2020, pour réaliser un rebond de 6% en 2021.

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/NHdhNB
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire