Victime de violences conjugales, une femme dénonce son mari catholique comme “islamiste radicalisé”

0

 

A Nîmes, en France, une femme victime de violences conjugales a appelé la police et dénoncé son mari comme un « islamiste radicalisé » qui « possédait des armes illégalement ».

Arrivés sur place, les policiers ont identifié le mari qui était en fait un « catholique intégriste ». De plus, il possédait ses armes totalement légalement.

Le mari a été finalement poursuivi pour violences conjugales et la femme pour dénonciation calomnieuse.

 Le président français Emmanuel Macron avait annoncé le 2 octobre l’élaboration d’un projet de loi « pour lutter contre les idées séparatistes islamistes ». Le projet de loi devrait être soumis le 9 décembre au Conseil des ministres.

« L’Islam doit être structuré pour devenir un partenaire de la République » avait affirmé Macron, soutenant que les musulmans ont des idéologies « séparatistes » et qu’ils « perçoivent leurs lois comme supérieures aux lois françaises ». Ainsi, par ces propos, le président Macron a fait de l’Islam une cible.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/HAfF9b
Partagez.

À propos de l’auteur