Erdogan : « Macron doit faire contrôler sa santé mentale »

0

 

Le président Recep Tayyip Erdogan a estimé que le président français Emmanuel Macron devait faire contrôler sa santé mentale.

« Quel est le problème de Macron avec l’Islam ? » a fustigé Erdogan lors du 7e congrès de l’AK Parti à Kayseri, tout en soulignant qu’il (Macron) devait se faire soigner du point de vue mental.

« Que peut-on dire à un chef d’Etat qui ne comprend rien à la liberté de croyance et qui se comporte ainsi envers ses millions d’habitants de diverses croyances ? Il lui faut avant tout un contrôle mental » a relevé le président turc.

« Il s’en prend sans cesse à moi. Cela ne lui apportera rien. Nous verrons quel sera son sort lors des élections. (Ce type d’attitude) n’aura rien fait gagner à la France et ne lui fera rien gagner. Nous, nous continuerons d’agir conformément à nos principes » a déclaré Erdogan.

Par ailleurs, le président turc a fait savoir que les efforts se sont intensifiés ces derniers temps  à la frontière irakienne de la Syrie pour y fonder une nouvelle organisation terroriste.

« Nous n’autoriserons jamais la formation d’un « marécage terroriste » aux frontières turques, ni la fondation d’un Etat terroriste. Nous ferons le nécessaire et assècherons ce marécage. Cela n’a aucun lien avec le fait d’être ou non alliés ou amis. Si nos interlocuteurs sont nos alliés, nous devons alors évaluer chaque question dans son contexte et nous attendrons d’eux qu’ils en respectent le résultat. De même pour la Méditerranée orientale, au lieu de céder aux caprices de la Grèce et du secteur chypriote grec, ils devraient être en faveur du droit international. Regarder même du coin de l’œil à la carte méditerranéenne donnerait raison à la Turquie », a-t-il noté.

Erdogan s’est également exprimé au sujet de la montée de l’islamophobie en Europe et de la descente de la police allemande dans une mosquée à Berlin.

« Rien ne peut expliquer la descente de centaines de policiers dans une mosquée en Allemagne. Cela s’appelle de l’islamophobie. Le fascisme européen a atteint une nouvelle ampleur avec ce type d’attaques contre les droits des citoyens musulmans. L’Europe prépare sa propre fin avec le combat qu’elle a lancé contre les musulmans. S’ils n’y mettent pas fin, cette « maladie » rongera toute l’Europe de l’intérieur » a-t-il averti.

Dernièrement Erdogan est revenu sur les attaques arméniennes contre l’Azerbaïdjan.

« J’ai discuté ce matin avec (le président azerbaïdjanais Ilham) Aliev. Nos frères azerbaïdjanais ont commencé à reprendre les terres occupées », s’est-il réjoui.

 

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/PmWfjS
Partagez.

À propos de l’auteur