Idleb : le bombardement russe contre un camp d’opposition fait plusieurs victimes

0

 

Plusieurs éléments de la “Légion du Levant” appartenant à l’Armée nationale syrienne ont été tués dans un raid russe contre la province d’Idleb, dans le nord de la Syrie.

Sous couvert d’anonymat, une source de l’opposition armée syrienne a affirmé à l’Agence Anadolu que les forces russes ont violé le cessez-le-feu en bombardant le village de Dweila, à l’ouest d’Idleb, sans communiquer davantage de détails.

Selon la même source, le raid a ciblé un camp d’entraînement appartenant à l’armée nationale syrienne faisant plusieurs victimes.

En mai 2017, la Turquie, la Russie et l’Iran ont annoncé qu’ils étaient parvenus à un accord pour créer une zone de désescalade à Idleb, dans le cadre des réunions d’Astana sur la question syrienne.

Malgré les accords ultérieurs conclus pour instaurer le cessez-le-feu à Idleb, dont le plus récent remonte à janvier dernier, les forces du régime et leurs partisans ont poursuivi leurs attaques contre la région.

Les attaques ont tué plus de 1 800 civils et déplacé près de 2 millions de personnes vers des zones relativement calmes ou proches de la frontière turque, depuis janvier 2019.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AA

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/RgVCr4
Partagez.

À propos de l’auteur