Le président Erdogan appelle à boycotter les produits français

0

 

Le président de la République, Recep Tayyip Erdogan, a appelé à boycotter les produits français.

Il a pris la parole lors de l’inauguration de la semaine de la naissance sacrée au centre des congrès et de la culture de Bestepe.

Le président turc s’est exprimé sur les attaques islamophobes survenues suite au discours islamophobe du président français Emmanuel Macron.

« Je m’adresse aux dirigeants du monde, venez, s’il y a de l’oppression à l’égard des musulmans en France, défendons-les tous ensemble », a-t-il lancé.

“Ces attaques ont commencé à être commises suite à l’encouragement du leader français qui a besoin d’un examen mental. Je m’adresse à mes concitoyens, n’achetez pas les biens français”, a-t-il dit.

M. Erdogan s’est également adressé à la chancelière allemande, Angela Merkel, concernant l’assaut de la police, la semaine dernière, dans la mosquée Mevlana à Berlin.

“Où est passée la liberté de culte dans votre pays? Commet se fait-il que plus de 100 policiers prennent d’assaut une mosquée à l’heure de la prière? Avez-vous entendu une telle chose en Turquie? Non, parce que chez nous la liberté de croyance existe réellement”, a-t-il relevé.

Erdogan a ajouté que la haine contre l’islam et les musulmans est même devenue une politique soutenue par les présidents dans certains pays européens.

« Vous êtes littéralement fascistes et vos actes s’inscrivent dans la lignée des pratiques nazies. Pour nous, les récents événements, les propos démesurés de certains présidents et les incursions dans nos mosquées à l’heure de la prière ne sont pas des cas ordinaires. En tant que président d’un pays dont six millions de citoyens vivent en Europe, je tiens à exprimer cet avertissement; vous ne gagnerez rien en diabolisant les musulmans. Ce chemin que vous empruntez pour camoufler votre esprit étroit, mènera à la catastrophe”, a-t-il déclaré.

“Le racisme et l’animosité contre l’islam sont une psychose détruisant les facultés mentales et la conscience de l’Homme, quelle que soit sa position. Le Parlement européen qui s’exprime à chaque occasion sur notre pays, ne peut faire profile bas [au sujet de l’islamophobie]”, a-t-il conclu.

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/SFesuq
Partagez.

À propos de l’auteur