Des Palestiniens protestent contre la position anti-islam de la France

0

 

Des centaines de Palestiniens ont organisé mardi une manifestation dans le quartier d’al-Ram à Jérusalem contre les déclarations offensantes  du président français Emmanuel Macron sur l’islam et le prophète Mohammed.

Les manifestants ont brandi des banderoles et scandé des slogans défendant le prophète contre les insultes françaises, selon des témoins oculaires.

Macron a suscité l’indignation dans le monde musulman en accusant les musulmans de « séparatisme » et en décrivant l’islam comme « une religion en crise dans le monde entier ».

Cela a coïncidé avec une action provocatrice de Charlie Hebdo, un magazine français de gauche tristement célèbre pour avoir publié des caricatures anti-islamiques, qui ont suscité une colère et une indignation généralisées dans le monde musulman.

 

Les manifestants, déclarant que les déclarations faites par la France étaient une haine claire de l’islam et des musulmans, ont souligné que la oummah du prophète Mohammed ne se soumettrait pas à la France et qu’ils sont aux ordres du prophète Mohammed.

Par ailleurs selon les informations obtenues de sources locales, les caricatures de Macron ont été projetées sur les murs de l’Institut français, situé dans la ville de Nassera, au nord d’Israël, où vivent des Palestiniens citoyens israéliens.

Des activistes palestiniens ont également protesté contre la France en projetant sur les murs des versets du Coran au nom du prophète Mohammed.

Dans les villes françaises de Montpellier et Toulouse, dans le quartier de Conflans-Sainte-Honorine près de Paris, des caricatures blasphématoires du magazine satirique français Charlie Hebdo ont été projetées sur les murs des bâtiments officiels pour « commémorer » l’enseignant décapité la semaine dernière.

Dans une déclaration, Macron a annoncé qu’ils n’arrêteraient pas de publier des caricatures du prophète Mohammed.

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/j4JeGF
Partagez.

À propos de l’auteur