Erdogan: « un terroriste ne peut pas être musulman, un musulman ne peut pas être terroriste »

0

 

Concernant les caricatures qui s’attaque au prophète Mohammed en Europe, le président turc Recep Tayyp Erdogan a fait savoir que c’est une question d’honneur de s’y opposer.

« Que suis-je pour répondre à ces immoraux qui insultent notre bien-aimé Prophète ? » a déclaré M. Erdogan au cours de la réunion du groupe parlementaire de son parti (Parti de la Justice et du Développement-AK Parti). 

« Je n’ai même pas regardé cette caricature car je refuse, même par simple curiosité, de donner de l’importance à ces publications immorales » a-t-il poursuivi. 

« Nous observons que la haine de l’Islam, des musulmans, que l’injure au Prophète, se développent comme un cancer chez les dirigeants européens. S’opposer avec sincérité aux attaques visant notre Prophète est une question d’honneur à nos yeux » a fustigé le chef de l’Etat turc. 

M. Erdogan a indiqué que la France et l’Europe ne méritent pas des politiciens, du type de Macron et de ceux qui partagent sa mentalité, qui ne font que propager les graines de la haine.

« Nous invitons les Européens sensés à prendre des initiatives pour s’opposer à cette tendance qui menace leur avenir et celui de leurs enfants » a-t-il appelé. 

« Je suis convaincu qu’ils vont se noyer dans la haine de l’Islam et de la Turquie qu’ils ont alimenté. Ceci est la démonstration du recul de l’Europe vers la barbarie » a poursuivi le président Erdogan.

M. Erdogan a fait savoir que la chancelière Merkel n’est pas en mesure d’expliquer pourquoi 100-150 policiers se sont introduits dans la mosquée Mevlana de Berlin à l’heure de la prière de l’aube. 

« Un musulman ne peut pas être terroriste, un terroriste ne peut pas être musulman » a martelé le président Recep Tayyip Erdogan. 

 

TRT FR

Partager cet article? https://turquie2023.com/rObScv
Partagez.

À propos de l’auteur